Défense
Patrouille maritime : Premier largage de torpille pour le C295

Actualité

Patrouille maritime : Premier largage de torpille pour le C295

Défense

Airbus Military a procédé avec succès, le mois dernier, au premier largage d'une torpille depuis l'avion C295 Maritime Patrol Aircraft. Selon l'industriel, il s'agit d'une étape importante dans le développement d'une version anti-sous-marine de l'appareil, baptisée C295 MPA/ASW. Dans cette configuration, l'avion pourra emporter, grâce à deux pylônes installés sous les ailes, deux torpilles légères. Un système de combat sera, dans le même temps, chargé de traiter les données recueillies par les moyens d'écoute (bouées acoustiques) et de mettre en oeuvre les armes.
Selon Airbus Military, le C295 MPA affiche une autonomie de 11 heures et peut remplir de nombreuses missions, comme le sauvetage en mer (SAR), la surveillance des zones économiques exclusives, la détection de pollutions maritimes et, bientôt, la lutte anti-sous-marine. « Un total de 82 C295 ont été vendus à 12 opérateurs, et 9 pays ont commandé 47 CN235/C295 MPA, ce qui démontre les capacités et l'efficacité des plateformes d'Airbus Military pour les missions de patrouille maritime », souligne l'avionneur européen.
Grâce au C295 MPA, Airbus pourra séduire des marines souhaitant se doter d'avions de patrouille maritime plus légers et moins onéreux que de gros appareils comme le P-3 C Orion, le P-8 A Poseidon ou encore l'Atlantique 2.

A bord du C295 MPA  (© : AIRBUS MILITARY)
A bord du C295 MPA (© : AIRBUS MILITARY)

Le C295 MPA  (© : AIRBUS MILITARY)
Le C295 MPA (© : AIRBUS MILITARY)

EADS