Défense
Patrouilleurs : CMN dévoile la nouvelle génération des Vigilantes
ABONNÉS

Actualité

Patrouilleurs : CMN dévoile la nouvelle génération des Vigilantes

Défense

Le constructeur cherbourgeois CMN profite du salon Euronaval pour lancer une toute nouvelle famille de patrouilleurs hauturiers  appelée Vigilante Mk II. Elle succède à une précédente génération de bâtiments vendus à différents pays comme le Brésil, la France et Oman. Classées par le Bureau Veritas, les Vigilantes Mk II se déclinent en plusieurs modèles, de 45 à 75 mètres (voire 80 mètres), permettant de répondre aux besoins des marines et services de garde-côtes en matière de surveillance et de protection des approches littorales comme de l’ensemble des ZEE et au-delà.

Nouvelle carène avec étrave inversée

Cette famille d’OPV est proposée avec une propulsion hybride diesel ou diesel-électrique (jusqu’à 7 nœuds) et bénéficie d’un nouveau design de coque, qui se caractérise par une étrave inversée, combinée à un bulbe avancé. De nouvelles formes conçues par les ingénieurs de CMN pour offrir une navigation plus fluide en facilitant le franchissement des vagues,  tout en améliorant l’hydrodynamisme et la tenue à la mer grâce à une ligne de flottaison plus longue pour une surface de pont équivalente. Il en résulte des gains sensibles en matière de consommation de carburant mais aussi pour le confort et la sécurité de l’équipage, puisque ces formes réduisent les mouvements de la plateforme et les effets de slamming à la proue. L’étrave inversée donne, de plus, une visibilité accrue sur l’avant du navire depuis la passerelle (qui présente une vision à 360°), et un angle de visée plus important pour l’artillerie principale.

 

Vigilante CL65 Mk II (© CMN)

Vigilante CL65 Mk II (© CMN)

 

Dotés d’une coque en acier et de superstructures en aluminium, les Vigilantes Mk II ont un système de stabilisation passive. Elles ont été imaginées comme des bâtiments hauturiers capables de se déployer loin et longtemps, mais aussi des plateformes extrêmement polyvalentes aptes à remplir un très large spectre de missions : surveillance et protection de la ZEE, lutte contre les trafics illicites, police des pêches, sauvetage en mer, assistance à des populations sinistrées suite à une catastrophe naturelle, lutte contre la pollution, opérations ISTAR (Intelligence, Surveillance, Targeting, Acquisition & Reconnaissance), déploiement de forces spéciales… Cela, dans un environnement plutôt sécurisé, comme dans des zones où le niveau de menace peut être élevé.

Des capacités militaires musclées pour les zones à risques

Il faut en effet répondre à la problématique croissante du développement des menaces, terroristes et conventionnelles, auxquelles sont de plus en plus confrontées des unités qui ne sont pas des bâtiments de combat de premier rang. CMN a donc conçu ses nouveaux OPV de manière à leur permettre de disposer, si le client le souhaite, de robustes moyens d’autodéfense. Il est ainsi possible

Constructions Mécaniques de Normandie | Actualité du chantier CMN de Cherbourg Euronaval 2020 - Euronaval-Online