Croisières et Voyages
Peace Boat : Avenir incertain pour l’Ecoship

Actualité

Peace Boat : Avenir incertain pour l’Ecoship

Croisières et Voyages

L’avenir de l’Ecoship de Peace Boat semble désormais incertain. L'ONG japonaise avait signé une lettre d’intention en mai 2017 portant sur la construction du navire avec le chantier finlandais Arctech d’Helsinki. Or, depuis aucune nouvelle n’avait été publiée sur l’avancement du projet. Contacté par Mer et Marine, le constructeur annonce que la lettre d’intention a expiré. Peace Boat, de son côté, assure que le projet est toujours en cours, sans donner plus d’informations. La livraison du paquebot était prévue pour 2020, une échéance qui parait pour le moins compromise.

Le futur navire de Peace Boat doit mesurer 224 mètres de long, et afficher 55.000 GT de jauge. Il embarquera 2000 passagers dans 750 cabines. Dans la continuité du développement durable qu’elle promeut, l’ONG a choisi de construire un bateau qui intègre toutes les dernières innovations écotechnologiques. De fait, l’Ecoship se veut le plus respectueux possible de l'environnement.

 

(DROITS RESERVES)

(DROITS RESERVES)

 

C’est le cabinet d’architecture navale espagnol Oliver Design qui a été choisi pour sa proposition de navire « biophile » - qui utilise le plus possible de solutions naturelles. Le navire sera équipé de 10 mâts, des voiles couvertes de panneaux solaires, des revêtements de coques non toxiques, une propulsion duale GNL/MDO, une ferme solaire de 6000 m2 sur le pont supérieur pour une production de 750 kW, des batteries, un circuit fermé de traitement de l’eau et un système qui récupérera 80% de la chaleur produite. 

L'Ecoship doit permettre à Peace Boat de remplacer son actuel navire, l'Ocean Dream. Mis en service en 1981 chez Carnival Cruise Line sous le nom de Tropicale puis passé chez Costa entre 2001 et 2005 avant d’être transféré chez P&O Australia puis Pullmantur, l’Ocean Dream est un paquebot de 205 mètres et 35.000 GT de jauge. Armé par un équipage de 250 marins, il offre une capacité maximale de 1400 passagers mais embarque généralement 800 à 1000 personnes seulement lors de ses voyages pour le compte de Peace Boat, où il est opéré depuis 2012. 

 

L'Ocean Dream (© FABIEN MONTREUIL)

L'Ocean Dream (© FABIEN MONTREUIL)