Pêche
Pêche: Le hareng s'envole à Boulogne-sur-Mer

Actualité

Pêche: Le hareng s'envole à Boulogne-sur-Mer

Pêche

Alors qu'Etaples vient de célébrer la « Fête du Hareng roi », en mémoire des anciens retours de pêche, le port de Boulogne-sur-Mer connaît une véritable explosion de la demande. Si le merlan, le lieu noir et le maquereau restent en tête des prises réalisées par les chalutiers boulonnais, le hareng a le vent en poupe et vient talonner le grenadier et le rouget. Avec près de 2900 tonnes, il s’est hissé l’année dernière en 6ème position du classement (l’ensemble des prises pour les dix premières espèces s’est élevé à 31834 tonnes). L’engouement pour le hareng proviendrait de sa forte teneur en Oméga 3. Ce produit naturel, conseillé pour prévenir les maladies cardio-vasculaires et Alzheimer, ainsi que dans la lutte contre les dépressions, devient très prisé des consommateurs.

Le poisson et l'Oméga 3

Il faut dire que d’énormes campagnes de publicité vantant les mérites de l’Oméga 3 sont mennées un peu partout depuis quelques années. Du coup, poursatisfaire la demande, les entreprises de Boulogne tournent à plein régime, à commencer par la salaison. Cette économie, qui traite également le saumon, le maquereau, le flétan et le haddock produit chaque année 10.000 tonnes de poisson et emploie 400 personnes. Reste l’éternel problème de la ressource. Il y a 30 ans, face à la chute des stocks de hareng, la pêche avait été interdite au large de la côte d’Opale.