Défense
A peine rentré, le Charles de Gaulle repart pour l’Ecole de l’aviation embarquée
ABONNÉS

Actualité

A peine rentré, le Charles de Gaulle repart pour l’Ecole de l’aviation embarquée

Défense

De retour de la mission Clemenceau 21, le porte-avions Charles de Gaulle n’est resté que quelques heures à la base navale de Toulon vendredi 4 juin. Arrivé en début de matinée, il a appareillé dès l’après-midi pour une campagne d’environ une semaine avec l’Ecole de l’aviation embarquée (EAE). Celle-ci va permettre de qualifier de nouveaux pilotes de chasse de l’aéronautique navale. Ils sont quatre à bord, deux jeunes pilotes de Rafale qui vont se qualifier aux appontages de jour et de nuit, et deux autres plus expérimentés qui vont redevenir des « hiboux » suite à leur

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française