Construction Navale
Petite immersion à bord du MSC Meraviglia
ABONNÉS

Actualité

Petite immersion à bord du MSC Meraviglia

Construction Navale
Croisières et Voyages

Mis à l’eau en septembre dernier à Saint-Nazaire, le premier des quatre paquebots du projet Vista de MSC Cruises n’est plus qu’à trois mois de sa livraison. Au bassin C, où il est en achèvement à flot, les équipes de STX France et de ses sous-traitants sont mobilisées pour réussir le tour de force sans cesse renouvelé d’achever un géant, qui plus est un prototype, dans les délais extrêmement courts impartis par le contrat. Quelques 1900 personnes s’activent ainsi à bord en ce moment, le niveau d’armement du MSC Meraviglia ayant atteint la semaine dernière les 85%. « Les travaux avancent bien, nous restons mobilisés et extrêmement vigilants mais nous sommes aujourd’hui dans les temps et confiants », explique-t-on au chantier. 

Long de 315.8 mètres de long pour une largeur de 51.8 mètres au niveau des superstructures (43 à la flottaison) et une hauteur 65 mètres, le « E34 », comme on l’appelle à Saint-Nazaire, affiche une jauge de 167.600 GT. Il comptera 2246 cabines et suites, avec une capacité maximale de 5714 passagers, servis par 1536 membres d’équipage. 

 

La galerie intérieure avec son plafond numérique (© BERNARD BIGER - STX FRANCE)

La galerie intérieure avec son plafond numérique (© BERNARD BIGER - STX FRANCE)

Premiers tests avec la voûte en LED (© BERNARD BIGER - STX FRANCE)

Premiers tests avec la voûte en LED (© BERNARD BIGER - STX FRANCE)

 

Les cabines, réalisées sous forme préfabriquée dans une usine dédiée de STX, sont déjà embarquées et les levées de réserves ont commencé. D’ici quelques semaines, les locaux publics commenceront, de même, à être présentés à l’armateur, en particulier les premiers restaurants et des espaces de la grande promenade intérieure. Une nouveauté puisque cette vaste galerie, longue de 96 mètres et comprenant deux niveaux, est surplombée d’un immense plafond incurvé constitué de milliers de LED. Il en résultera une véritable voûte numérique permettant de proposer différentes ambiances, comme un éclatant ciel bleu ou une nuit étoilée. Après installation des systèmes et notamment des automates, la voûte vient d'être allumée dans son intégralité pour la première fois.

Non loin, l’immense atrium se dévoile lui aussi. Il occupe toute la largeur du navire sur 3 ponts et se distinguera par ses immenses baies vitrées s’étalant de chaque côté sur toute la hauteur de cet espace.

 

L'atrium (© BERNARD BIGER - STX FRANCE)

L'atrium (© BERNARD BIGER - STX FRANCE)

Le grand théâtre (© BERNARD BIGER - STX FRANCE)

Le grand théâtre (© BERNARD BIGER - STX FRANCE)

 

Alors que les électriciens, peintres, menuisiers, carreleurs et autres poseurs de moquettes transforment progressivement des espaces faits initialement de tôles nues en bars, salons, restaurants et autres salles de spectacle (dont celle conçue spécialement pour la troupe du Cirque du Soleil), les ponts extérieurs prennent également forme. L’assemblage des toboggans géants sur l’Aquapark a, ainsi, débuté.

 

Pont piscines du MSC Meraviglia (© BERNARD BIGER - STX FRANCE)

Pont piscines du MSC Meraviglia (© BERNARD BIGER - STX FRANCE)

Vidéo sur les travaux à bord du MSC Meraviglia (© MSC CRUISES)

 

Pour mesurer la progression des travaux et voir à quoi les différents espaces ressembleront une fois achevés, nous vous invitons à consulter le reportage que nous avions réalisé à bord en septembre dernier. 

Alors que les canots de sauvetage ont été récemment embarqués, sur le plan technique, tous les essais en charge des moteurs diesels ont été réalisés et l’usine électrique validée. Les systèmes de lavage des fumées (scrubbers) ont quant à eux été récemment mis en fonction et leur mise au point se poursuit à quai avant les premiers essais en mer. Ceux-ci sont prévus fin mars avec, comme à l’habitude, quatre jours de tests intensifs prévus au large de Belle-Ile. Les résultats de cette campagne détermineront la durée des seconds essais, programmés pour la fin avril.

 

Le MSC Meraviglia dans le bassin C (© BERNARD BIGER - STX FRANCE)

Le MSC Meraviglia dans le bassin C (© BERNARD BIGER - STX FRANCE)

 

La livraison du MSC Meraviglia interviendra dans les derniers jours de mai. Le paquebot mettra alors le cap sur Le Havre, où il sera baptisé le 3 juin avant de partir le lendemain pour Marseille, où il sera basé pour des croisières d’une semaine en Méditerranée occidentale.

Second navire de cette série, le F34, futur MSC Bellissima, a vu sa première tôle découpée fin novembre. Depuis la semaine dernière, les premiers panneaux de ce bateau ont rejoint l’atelier de pré-montage, un peu en avance de phase afin de lisser la charge entre les différents paquebots en construction à Saint-Nazaire. Le MSC Bellissima, qui sera assemblé dans la forme A, doit être livré en février 2019.

Deux unités plus grandes, les Meraviglia +, sortiront ensuite des chantiers français. Les futurs G34 et H34 verront leur longueur portée à 331 mètres et leur jauge à 177.100 GT, avec en tout 2444 cabines. Ils seront livrés à l’automne 2019 et à l’automne 2020.

 

Chantiers de l'Atlantique (ex-STX France) MSC Cruises