Marine Marchande
Philippe Louis-Dreyfus s'intéresse, comme tous, au sort de CMA CGM

Actualité

Philippe Louis-Dreyfus s'intéresse, comme tous, au sort de CMA CGM

Marine Marchande

Alors que les discussions concernant la restructuration de la dette de CMA CGM entrent dans leur phase finale, la Une de La Tribune d'hier paraissait très intéressante. En première page du quotidien économique, un appel renvoyait à une interview « exclusive » avec ce titre : « Philippe Louis-Dreyfus s'intéresse à CMA CGM ». On s'attendait donc, en page 16, à en savoir un peu plus sur la rumeur prêtant au groupe Louis Dreyfus l'intention éventuelle d'investir dans le numéro 3 mondial du conteneur, malmené par la crise. Les amateurs de scoop en auront été pour leur argent (1€30). Dans cette interview, le président de Louis Dreyfus Armateurs, effectivement interrogé sur le dossier CMA CGM, se contente de manifester son intérêt... pour une question qui intéresse évidemment l'ensemble du monde maritime, en particulier tricolore. « En tant que société maritime française, par solidarité, nous ne pouvons pas ne pas nous intéresser au sort d'un très beau groupe français, qui emploie beaucoup de navigants et de sédentaires français, avec une place mondiale importante », explique simplement Philippe Louis-Dreyfus. Ni plus ni moins donc.
Quant à savoir si le groupe Louis-Dreyfus (dans lequel Philippe Louis-Dreyfus est présent, l'armement LDA étant indépendant du groupe depuis 2007) investira, ou non, dans CMA CGM, c'est toujours le mystère. Le projet peut être séduisant mais aussi aventureux, le creux de la vague, pour le transport maritime, n'étant sans doute pas encore passé. Philippe Louis-Dreyfus lui-même craint une nouvelle baisse des marchés en 2010-2011, en raison de la surcapacité liée au nombre considérable de navires devant encore être livrés par les chantiers au cours des deux prochaines années.

Louis Dreyfus Armateurs CMA CGM | Toute l'actualité de l'armateur français