Marine Marchande
Philippe Soulié quitte CMA CGM

Actualité

Philippe Soulié quitte CMA CGM

Marine Marchande

Le groupe maritime français a annoncé, hier, le départ de Philippe Soulié. Fin 2009, alors que CMA CGM était malmené par la crise et que les créanciers de la compagnie avaient imposé à la famille Saadé un changement de gouvernance, Philippe Soulié avait pris le poste de directeur général du groupe, Jacques Saadé ne conservant que le titre de président du Conseil de surveillance. Nommés directeurs généraux délégués, Rodolphe Saadé et Farid Salem avaient alors été placés sous la responsabilité du nouveau DG, un troisième DGD, Jean-Yves Schapiro, les rejoignant. Cette organisation n'avait cependant pas duré. Alors que Jean-Yves Schapiro quittait la société quelques mois après sa nomination, le redressement de CMA CGM, grâce à la reprise économique et l'entrée dans le capital du groupe turc Yildrim, permit à Jacques Saadé de reprendre pleinement le contrôle de son groupe. En janvier dernier, l'assemblée générale des actionnaires nommait les nouveaux membres du Conseil d'administration, qui redonnaient dans la foulée au fondateur de CMA CGM le titre de président directeur général du groupe. Dès lors, Philippe Soulié fut « rétrogradé » au poste de directeur général délégué, aux côtés de Rodolphe Saadé et Farid Salem.
Avec le départ de Philippe Soulié, la famille Saadé reprend donc pleinement la main sur l'entreprise. Dans un communiqué, CMA CGM indique simplement que, « d'un commun accord », la « mission » de Philippe Soulié s'est achevée le 31 mars, rappelant qu'il a « contribué à la restructuration financière et au redressement du groupe ».
Agé de 53 ans, hilippe Soulié est diplômé de l'Ecole Polytechnique et d'un MBA de l'INSEAD. Au cours de sa carrière, il a notamment travaillé auprès de Francis Mer lorsque l'ancien ministre était président d'Usinor Sacilor, puis a a travaillé chez Alcatel (directeur général de SAFT) avant de rejoindre Alstom en 1996 (il fut notamment président du secteur Power Environnement). En 2005, il avait été appelé à la présidence du Directoire de des Constructions Navales et Industrielles de la Méditerranée (CNIM), position qu'il occupa jusqu'à son arrivée à CMA CGM.

CMA CGM