Pêche
Philippines : Les filets de pêche abandonnés recyclés en moquette

Actualité

Philippines : Les filets de pêche abandonnés recyclés en moquette

Pêche

Nettoyer la mer et les zones côtières tout en créant une industrie vertueuse. C’est l’objectif que se sont fixés en 2012 le groupe Interface, spécialisé dans conception et la production de dalles de moquette écoresponsable, et Zoological Society of London (ZSL). Les deux partenaires ont lancé aux Philippines le programme Net-Works visant à collecter les filets abandonnés ou perdus par les pêcheurs. Des filets qui dégradent les fonds marins et dans lesquels de nombreux poissons se trouvent pris au piège. Un fléau d’autant plus grave que les matériaux servant à les fabriquer mettent des centaines d’années à disparaitre.

Désormais, ces déchets sont collectés pour en extraire le nylon, qui est récupéré par Interface pour produire de la moquette. Alors que les populations locales sont souvent très pauvres, les communautés de pêcheurs ont trouvé là une nouvelle source de revenus en revendant les filets usagers ou abandonnés.

 

 

Depuis son lancement, cette initiative a permis de récupérer et recycler quelques 80 tonnes de filets en mer et dans des zones côtières des Philippines. Avec un modèle économique viable qui engendre des retombées intéressantes pour les habitants, tant financièrement qu’en matière de préservation à long terme de leur environnement marin, d’où ils puisent l’essentiel de leurs ressources.