Vie Portuaire
Entretien avec Gilles Lanfranchi, président des pilotes du Havre-Fécamp

Interview

Entretien avec Gilles Lanfranchi, président des pilotes du Havre-Fécamp

Vie Portuaire

Le port du Havre a vécu un début d’année soutenu. Outre le sauvetage du cargo Britannica Hav, le conseil de surveillance du port a voté cet été un budget d’investissement de 500 millions d’euros. Au cœur de l’activité portuaire, les pilotes doivent continuellement s’adapter pour pouvoir accomplir leur mission de service public. Nous avons questionné le président de la station de pilotage du Havre-Fécamp, Gilles Lanfranchi, sur la vie de la station ainsi que son avenir.

MER ET MARINE : Pour commencer, pouvez-vous nous parler de votre poste et de votre parcours ?

GILLES LANFRANCHI : La station de pilotage du Port du Havre et de Fécamp est dirigée par un président, élu pour un mandant de quatre ans. On peut cumuler jusqu’à deux mandats. Il faut forcément être pilote pour diriger la station et on est élu par ses pairs. J’ai pris mes nouvelles fon

Port du Havre