Défense
Piraterie : Atalanta coûterait plus de 200 millions d'euros par an aux Européens

Actualité

Piraterie : Atalanta coûterait plus de 200 millions d'euros par an aux Européens

Défense

Le coût annuel de l'opération européenne de lutte contre la piraterie Atalanta serait supérieur à 230 millions d'euros. C'est ce que rapportent les agences de presse présentent hier à Bruxelles dans le cadre de la conférence des donateurs pour la Somalie. Activée fin 2008, la force aéronavale européenne a pour but de sécuriser le trafic maritime dans le golfe d'Aden et d'assurer la protection de l'aide humanitaire rejoignant la Somalie par la mer. La piraterie menace en effet directement l'une des principales routes commerciales du monde, reliant l'Asie et le golfe Persique à l'Europe. Suite à l'explosion du nombre d'attaques l'an dernier, l'Union Européenne, sous l'impulsion de la France, a décidé fin 2008 de mettre en place une force navale pour combattre la piraterie. Début avril, l'opération Atalante mobilisait 5 bâtiments de surface (Allemagne, Espagne, France, Grèce, Italie) et un avion de patrouille maritime espagnol (soutenu par un Atlantique 2 français).

Piraterie dans le monde | Actualité du brigandage maritime