Marine Marchande

Actualité

Piraterie : Atalante va pouvoir intervenir en territoire somalien

Marine Marchande

L'Europe va accentuer son action dans le domaine de la lutte contre la piraterie. Par une décision du 23 mars, le Conseil européen a validé la prolongation de l'opération Atalante, active depuis décembre 2008 dans le golfe d'Aden, jusqu'au 12 décembre 2014. Non seulement l'opération est prolongée, en parallèle de la Task Force 508 de l'OTAN (opération Ocean Shield) dont le mandat a été renouvelé quelques jours auparavant, mais l'intervention est renforcée puisqu'elle comprend désormais un volet d'action à terre.
Tous les Etats membres de l'UE, dont certains, comme l'Allemagne, se sont montrés réticents jusqu'au bout, ont fini par approuver le principe d'un cadre militaire plus complet à l'action européenne de lutte contre la piraterie. Dans la décision du Conseil est donc inscrite la nécessité « d'élargir la zone d'opérations d'Atalante aux eaux intérieures somaliennes et au territoire terrestre somalien ». Le texte fondateur de l'opération européenne, l'action commune 2008/851, a donc été modifié pour y introduire ces nouvelles modalités. Le coeur de la mission reste toujours l'escorte des navires du Programme Alimentaire Mondial (PAM) et « la protection des navires vulnérables naviguant au large des côtes de Somalie, ainsi qu'à la dissuasion, à la prévention et à la répression des actes de piraterie et des vols à main armée au large des côtes de la Somalie ». Mais la zone d'opération comprend désormais, selon le texte, « le littoral somalien et les eaux intérieures, ainsi que les zones maritimes au large des côtes de la Somalie et des pays voisins dans la région de l'océan Indien ».

Piraterie dans le monde | Actualité du brigandage maritime