Marine Marchande
Piraterie : CMA CGM instaure une surcharge dans le golfe d'Aden

Actualité

Piraterie : CMA CGM instaure une surcharge dans le golfe d'Aden

Marine Marchande

La piraterie coûte cher, et pas seulement aux Etats qui engagent des moyens navals pour assurer la protection du trafic maritime. En raison du risque d'abordage au nord de l'océan Indien et dans le golfe d'Aden, les compagnies maritimes adoptent un certain nombre de mesures préventives qui ont un coût. « Les navires croisent à la vitesse maximum, se dévient de leur route habituelle, et quand cela est possible se joignent aux convois protégés par les navires de la coalition dans le cadre de la mission Atalante », explique CMA CGM. Face aux surcoûts, le groupe maritime français, numéro 3 mondial du transport maritime conteneurisé, a décidé de répercuter une surcharge sur les marchandises transportées. « La surcharge du golfe d'Aden sera majorée à 41 USD par EVP (taille standard du conteneur, ndlr) et appliquée à tous les conteneurs transitant par cette région quelle qu'en soit la provenance ou la destination, à compter du 15 décembre 2009 », annonce la compagnie, précisant que cette surcharge s'ajoute aux accords tarifaires, court ou long terme, déjà conclus ou en cours de négociation avec ses clients.

CMA CGM | Toute l'actualité de l'armateur français