Pêche
Piraterie : Deux thoniers de Saupiquet à leur tour attaqués

Actualité

Piraterie : Deux thoniers de Saupiquet à leur tour attaqués

Pêche

Après l'attaque, samedi dernier, des Drennec et Glénan de l'armement breton Cobrepêche, les Via Avenir et Via Mistral, deux thoniers de Saupiquet ont, à leur, fait l'objet d'un assaut de pirates. Les navires de pêche français, navigant entre les Seychelles et la Somalie, ont été attaqués, hier matin, par deux embarcations rapides de pirates. Mais, comme sur les Drennec et Glénan, des équipes de protection embarquée (EPE) de la Marine nationale étaient à bord. Alors que les pirates se rapprochaient, les militaires français ont effectué des tirs de sommation, mettant fin à la tentative d'abordage. Au moment de l'assaut, le Via Avenir et le Via Mistral se trouvaient à 500 milles des côtes somaliennes.
Depuis le mois de juillet, les thoniers français opérant en océan Indien embarquent des fusiliers marins et commandos, dispositif qui se révèle donc particulièrement efficace.
Actuellement, 10 thoniers français et une quinzaine de navires espagnols pêchent dans la région.

Le thonier Via Avenir (© : SAUPIQUET)
Le thonier Via Avenir (© : SAUPIQUET)

Piraterie dans le monde | Actualité du brigandage maritime