Défense
Piraterie : la frégate Guépratte porte assistance à un chimiquier libéré

Actualité

Piraterie : la frégate Guépratte porte assistance à un chimiquier libéré

Défense

Le 17 mars, le Guépratte a pris en charge le chimiquier Hannibal II et son équipage, libérés par le groupe de pirates qui les détenaient depuis le 11 novembre dernier. La frégate française est intervenue à la demande des autorités tunisiennes. Dès le départ des pirates, une équipe de sécurisation a été hélitreuillée à bord du chimiquier. Elle a rapidement été rejointe par une équipe médicale, chargée d'apporter une assistance sanitaire et psychologique aux 30 marins captifs depuis quatre mois. Une équipe technique a également rejoint le navire pour vérifier et, éventuellement, remettre en état ses machines.
A l'issue, le bâtiment français a accompagné l'Hannibal II jusqu'à l'IRTC, le couloir sécurisé de transit du golfe d'Aden, où il sera placé sous la protection de navires militaires jusqu'à son accostage à Djibouti.

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française