Défense
Piraterie : L'opération aéronavale européenne débutera le 8 décembre

Actualité

Piraterie : L'opération aéronavale européenne débutera le 8 décembre

Défense

C'est le 8 décembre que débutera l'opération aéronavale décidée par l'Union Européenne pour lutter contre la piraterie au large de la Corne d'Afrique. L'annonce a été faite hier par Hervé Morin, alors que cinq détournements ont été enregistrés entre samedi et mardi, à commencer par celui du supertanker Sirius Star. « Nous avons proposé à nos partenaires européens d'engager cette mission qui, en moins de trois mois, aura été décidée puis montée puisqu'elle commencera le 8 décembre prochain », a expliqué le ministre français de la Défense, précisant que « cinq à six navires » de l'UE constitueraient le groupe naval, baptisé Eunavfor Atalanta. Alors que la France vient de faire rallier le secteur du golfe d'Aden à la frégate Nivôse, basée à la Réunion, la Grèce mettra à disposition de la force deux bâtiments, dont la frégate Nikoforos Foka, qui embarquera le commodore Antonios Papaïoannou, patron de l'Eunavfor en mer. Le chef de l'opération, l'amiral britannique Philip Jones, dirigera quant à lui la force depuis son QG de Northwood, au Royaume-Uni. Outre la France, la Grèce et la Grande-Bretagne, l'Espagne, l'Allemagne, les Pays-Bas, la Belgique, le Portugal et la Suède ont promis d'engager des moyens au profit de cette opération. Hervé Morin a rappelé les missions de l'Eunavfor : « Assurer l'escorte des bateaux de marine marchande des armateurs qui en feront la demande, continuer à escorter les navires du programme alimentaire mondial et mener des opérations de contrôle de zone avec des avions de patrouille maritime ».
Sévissant depuis plusieurs années au large des côtes somaliennes, la piraterie s'est fortement développée cette année. Depuis janvier, plus de 90 attaques ont été recensées, les pirates agissant de plus en plus loin du littoral.

Piraterie dans le monde | Actualité du brigandage maritime