Marine Marchande
Piraterie : Maersk fera contourner l'Afrique à une partie de sa flotte

Actualité

Piraterie : Maersk fera contourner l'Afrique à une partie de sa flotte

Marine Marchande

Le géant danois A.P. Moller-Maersk a annoncé hier de nouvelles mesures face à la recrudescence de la piraterie au nord de l'océan Indien. L'armement a décidé de faire éviter le golfe d'Aden à tous ses navires qui n'ont pas « une vitesse ou un franc bord adéquat ». Ces bateaux contourneront l'Afrique par le détroit du Mozambique et le cap de Bonne Espérance. Toutefois, précise l'armement, « suivant les disponibilités d'escortes, ces navires pourront se joindre à des convois dans le golfe d'Aden ». La flotte concernée ne concerne pas, en premier lieu, les porte-conteneurs, unités rapides et disposant d'un important franc bord. « Cette politique impactera nos tankers. Seulement trois porte-conteneurs seront affectés et nous espérons limiter l'impact par un redéploiement. En général, pour les navires transitant dans le golfe d'Aden, nous avons mis en place des procédures de sûreté et de sécurité. Nous espérons une réponse internationale face à la piraterie dans le golfe d'Aden, qui est une menace pour l'une des plus importantes routes maritimes. Ce phénomène doit être traité par les autorités compétentes et la communauté internationale car ce n'est pas un problème que l'industrie maritime peut résoudre seule », souligne Søren Skou, membre du board d' A.P. Moller - Maersk.

Maersk | Actualité du groupe maritime danois