Marine Marchande
Piraterie : nouvel enlèvement sur un cargo dans le golfe de Guinée

Actualité

Piraterie : nouvel enlèvement sur un cargo dans le golfe de Guinée

Marine Marchande

Cinq marins chinois du cargo Kota Budi, dont son capitaine, ont été enlevés dans le golfe de Guinée, après avoir quitté le port de Warri (Etat du Delta, Nigeria). Le ministère des Affaires étrangères chinois a affirmé que l’attaque contre ce navire de la compagnie Pacific International Lines (PIL) battant pavillon de Singapour avait eu lieu le 2 juillet dans les eaux nigérianes. En conséquence, Pékin a demandé à Abuja de faire le nécessaire pour retrouver ces marins. Mais le consultant en sécurité maritime Dryad Global avait parlé, plus tôt, d’une attaque et d’un enlèvement survenus au large du Bénin, pays frontalier du Nigeria. L’incident s’est produit, semble-t-il, à 153 milles de la côte.

Quinze autres membres d'équipage ont été laissés à bord et n'ont pas été blessés. Le navire de de 179.5 mètres de long par 27.2 de large et 27.263 tpl se trouve aujourd'hui au Ghana.

Cet enlèvement s’est produit le même jour qu’une autre attaque spectaculaire menée contre le FPSO norvégien Sendje Berge. Cette attaque coordonnée qui pourrait avoir une dimension politique avait sollicité trois embarcations de pirates, dont une avait servi à faire diversion pour écarter un navire chargé de la sécurité.

Depuis le début de l’année, au moins 78 personnes ont été enlevées dans le golfe de Guinée, selon le cabinet Dryad Global. Il souligne qu’elles sont en augmentation de 26% par rapport à 2019.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Piraterie