Défense
Piraterie : Un Awacs de l'armée de l'Air rejoint Atalante

Actualité

Piraterie : Un Awacs de l'armée de l'Air rejoint Atalante

Défense

Un avion radar E-3 F Awacs, de l'armée de l'Air française, vient d'intégrer l'EU-Navfor, force européenne de lutte contre la piraterie déployée au large de la corne d'Afrique dans le cadre de l'opération Atalante. Basé à Avord, l'appareil a rejoint Djibouti et a réalisé mercredi dernier sa première mission opérationnelle au profit de l'EU-Navfor. « Grâce à ses capacités de détection à 360° et d'une portée de 250 nautiques, cet avion radar apporte une forte valeur ajoutée aux forces maritimes déployées en océan Indien et dans le golfe d'Aden. L'E-3 F permet d'établir une situation globale en mer, identifier et suivre des cibles suspectes, et transmettre, en temps réel, des informations aux unités. L'avion peut participer au contrôle des secteurs d'intérêt majeur et participer à la coordination des unités maritimes de l'EU-Navfor », explique l'état-major de la force européenne.
Déployé durant trois semaines avec un détachement de 60 personnes, l'Awacs de l'armée de l'Air devrait réaliser quelques 150 heures de vol au profit de l'opération Atalante. Ce type d'appareil intervient en complément des avions de patrouille maritime, comme l'Atlantique 2 de la Marine nationale, déployés en permanence dans cette région.

Piraterie dans le monde | Actualité du brigandage maritime