Disp POPIN non abonne!
Défense

Actualité

Piriou achève la construction du second B2M de la marine française

Défense

La construction du second des quatre bâtiments multi-missions (B2M) commandés par la Marine nationale s’achève au chantier Piriou de Concarneau. Le Bougainville devrait être bientôt mis à l’eau et, après d’ultimes travaux à quai, débutera ses essais en mer. Son arrivée à Brest, où les marins le prendront en main, est prévue au printemps. A la même période, le premier bâtiment de la série, le D’Entrecasteaux, quittera la pointe Bretagne pour rejoindre sa base de Nouméa, en Nouvelle-Calédonie. Le Bougainville est quant à lui attendu à Papeete, en Polynésie française, à la fin de l’année.

Deux autres B2M seront réalisés par Piriou. En cours d’assemblage, le Champlain est attendu au cours du premier trimestre 2017 à Port-des-Galets (La Réunion). Quant à la quatrième unité de cette série, elle sera basée à Fort-de-France, aux Antilles, et doit entrer en service à l’été 2017.

Le D'entrecasteaux  (© : MICHEL FLOCH)

Le D'entrecasteaux  (© : MICHEL FLOCH) 

 

Des bâtiments polyvalents et endurants

Successeurs des bâtiments de transport léger (Batral) du type Champlain, les B2M mesurent 65 mètres de long pour 14 mètres de large, leur déplacement atteignant  2300 tonnes en charge. Capables d’atteindre la vitesse de 15 nœuds et armés par un équipage de 20 marins, ces bateaux robustes et endurants sont destinés à naviguer dans les vastes espaces maritimes ultramarins. Pour surveiller et protéger les zones économiques exclusives (ZEE) françaises, les B2M auront de solides moyens de communication, notamment satellitaires, seront dotés de deux mitrailleuses de 12.7mm et pourront mettre en œuvre des embarcations rapides pour les interceptions et contrôles.

Ils pourront aussi assurer des missions d’assistance au profit des populations, par exemple suite à une catastrophe naturelle. A cet effet, leur vaste plage arrière pourra accueillir 6  conteneurs de 20 pieds, manutentionnés à l’aide d’une grue d’une capacité de 12 tonnes à 14 mètres (ou 10 t à 17 m). Ils embarqueront également un chaland de 8 mètres, qui pourra déposer à terre du matériel et du personnel. Les B2M seront d’ailleurs en mesure de projeter une petite force de 20 personnes avec armes et munitions, par exemple des soldats, gendarmes ou policiers (logements prévus à bord à cet effet, mais aussi pour l’accueil de naufragés ou de ressortissants en cas d’évacuation), ainsi que deux à trois véhicules de type 4x4. Ils pourront également déployer des plongeurs et des équipements sous-marins, y compris des drones.

Les B2M seront, enfin, capables de porter assistance à des navires en difficulté grâce à des moyens de lutte contre les incendies et une capacité de remorquage, avec une traction au point fixe de 30 tonnes. 

 

Le D'entrecasteaux  (© : MICHEL FLOCH)

Le D'entrecasteaux  (© : MICHEL FLOCH) 

Piriou Marine nationale