Marine Marchande
Ifremer: L'Atalante sera rénovée par Piriou

Actualité

Ifremer: L'Atalante sera rénovée par Piriou

Marine Marchande

L’Atalante, l’un des quatre navires hauturiers de la Flotte océanographique française, sera modernisé par Piriou. L’Ifremer, auquel appartient le bateau et qui gère la FOF, a choisi de confier au chantier de Concarneau cette importante opération, qui doit permettre de maintenir en service L’Atalante, déjà trentenaire, jusqu’en 2030. Sorti en 1989 des Ateliers et Chantiers du Havre, ce navire avait bénéficié d’une modernisation à mi-vie en 2009.

Il doit arriver en septembre à Concarneau, où il a réalisé son dernier arrêt technique régulier en fin d’année dernière, pour un chantier qui devrait durer jusqu’à la fin de l’année. « La motorisation sera renouvelée. Le treuil grands fonds 6000 mètres, utilisé lors des missions de prélèvement de sédiments et lors du carottage, sera remplacé par un nouveau treuil équipé d'un câble textile. En 2020, l'Ifremer a lancé un appel d'offres européen pour la réalisation de ces travaux. Il a été remporté par l’entreprise Piriou Naval Services qui les effectuera sur son site de Concarneau. Ce contrat d'un montant supérieur à 4 millions d'euros permettra d’assurer le maintien en service du navire les 10 prochaines années, jusqu’à l’entrée en flotte de son successeur », précise l’Ifremer.

Long de 84.6 mètres pour 15.8 mètres de large, L’Atalante est armé par un équipage de 29 marins et peut accueillir 30 scientifiques et techniciens. Offrant une autonomie de 45 jours, il peut atteindre la vitesse de 11 nœuds, sa propulsion étant depuis l’origine assurée par trois groupes Crépelle et deux moteurs électriques Jeumont-Schneider.

 

L'Atalante déployant le robot Victor 6000 (© IFREMER - STEPHANE LESBATS

L'Atalante déployant le robot Victor 6000 (© IFREMER - STEPHANE LESBATS)

 

Taillé pour les missions hauturières et pouvant être déployé sur tous les océans, ce navire multidisciplinaire est conçu pour les géosciences marines, l’océanographie physique et la biologie. A cet effet, il est doté d’une panoplie complète d’équipements scientifiques, ainsi que huit laboratoires d’une superficie totale de 130 m², un PC scientifique de 67 m² et de nombreuses salles de travail et locaux spécialisés. L’Atalante peut mettre en œuvre le robot Victor 6000, le sous-marin habité Nautile ou encore les flûtes des nouveaux systèmes de prospection sismique 2D et 3D de la FOF. Le navire comprend un vaste hangar donnant sur les laboratoires et la plage arrière. Il est doté d’un portique arrière basculant de 22 tonnes, de portiques latéraux de 2.6 à 10 t (carottage, hydrologie/bathysonde), de quatre treuils dont un d’océanographie de 15 t, d’un puits de mise à l’eau d’équipements de 800 mm de diamètre et d’une grue télescopique sur la plage arrière (10 t à 10 m). Il peut aussi embarquer 8 conteneurs équivalent 20 pieds (EVP).

C’est le seul navire hauturier de la FOF à être déployé sur l’ensemble des océans et qui est présent dans le Pacifique en moyenne une année tous les 4 ans. Cette année, avant le début de sa rénovation, il conduira des missions d’exploration en Atlantique et en Méditerranée orientale (avec notamment des équipes du Shom) et réalisera la maintenance d’un observatoire scientifique situé au large des Açores.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

IFREMER | Actualité de l'institut de recherche marine Chantier Piriou | Toute l'actualité du groupe naval breton