Disp POPIN non abonne!
Construction Navale

Actualité

Piriou développe son offre sur la grande plaisance

Construction Navale
Nautisme

Une gamme de supports de yachts de 40 à 63 mètres et une version agrandie du navire de voyage Yersin… A l’occasion du Monaco Yacht Show, Piriou a dévoilé de nouveaux modèles dédiés au marché de la grande plaisance, l’un des grands axes de diversification du constructeur breton

La principale nouveauté, pour Piriou, est son arrivée sur le segment des unités de support, ces navires conçus pour accompagner les grands yachts de luxe afin de les décharger de certains équipements et d’offrir à leurs propriétaires ou affréteurs des capacités supplémentaires. Les Yacht Support Vessels (YSV) peuvent, ainsi, embarquer un hélicoptère, des tenders, du matériel de plongée, ou encore des équipements pour les sports nautiques et activités terrestres (véhicules), voire même un sous-marin de poche. Leurs vastes ponts sont également aménageables pour l’accueil d’évènements, par exemple des réceptions. Les YSV peuvent aussi remplir différentes fonctions techniques, allant de l’installation de moyens de mouillage à l’entretien et la réparation de matériels grâce à des ateliers embarqués. Piriou a conçu à cet effet une gamme complète de YSV, qui comprend trois modèles principaux.

 

Le YSV 40 (© : PIRIOU)

Le YSV 40 (© : PIRIOU)

 

Des YSV de 40 et 53 mètres reprenant des coques de navires offshore

Long de 40 mètres pour une largeur de 8.2 mètres et un tirant d’eau de 2.1 mètres, le YSV 40 compte une cabine double VIP et quatre cabines pour l’équipage (deux individuelles et deux doubles). Doté de trois moteurs diesels de 1000 kW et pouvant atteindre la vitesse de 18 nœuds, ce navire affiche une autonomie de 5000 milles à 14 nœuds. Il dispose à l’arrière d’une grande plateforme de 170 m² capable d’accueillir un hélicoptère super léger (1 tonne) et compte une grue de 9 tonnes à 10 mètres pour la manutention d’annexes et de matériel.

 

Le YSV 40 (© : PIRIOU)

Le YSV 40 (© : PIRIOU)

 

Le modèle intermédiaire de la nouvelle gamme de navires supports de yachts présentée par Piriou est le YSV 53. Long de 53.45 mètres pour une largeur de 10 mètres et un tirant d’eau de 2.5 mètres, ce bateau compte 2 cabines doubles VIP et cinq cabines pour l’équipage (deux individuelles et deux doubles). Il peut atteindre 21 nœuds grâce à quatre moteurs de 1340 kW et franchir 4500 milles à 17 nœuds. Egalement équipé d’une grue de 9 tonnes à 10 mètres, sa surface de pont atteint 300 m², la plateforme pouvant supporter un hélicoptère de 3 tonnes.

Les YSV 40 et YSV 53 ont une coque en acier directement inspirée de celles des FPSV (Fast Passenger and Supply Vessel) réalisés Piriou dans ses chantiers vietnamiens. Ils bénéficient donc d'une carène éprouvée, même si les FPSV 40 et FPSV 53 sont construits dans un matériau différent, en l'occurence de l'aluminium. 

 

Le YSV 53 (© : PIRIOU)

Le YSV 53 (© : PIRIOU)

Le YSV 53 (© : PIRIOU)

Le YSV 53 (© : PIRIOU)

 

Un design original de 63 mètres

Un nouveau design a, en revanche, été développé pour le plus grand navire de la gamme. Plus massif dans son architecture, le YSV 63 mesure 62.5 mètres de long pour 12.5 mètres de large, avec un tirant d’eau de 3.9 mètres.

 

Le YSV 63 (© : PIRIOU)

Le YSV 63 (© : PIRIOU)

 

Il compte 6 cabines individuelles et 7 cabines doubles, auxquelles s’ajoute une cabine VIP. Doté de deux moteurs de 2350 cv, son autonomie atteint 5000 milles à 17 nœuds, vitesse maximale dans la version de base, qui peut être aussi proposée avec une propulsion permettant au bateau de filer 20 nœuds. Les capacités de manutention sont plus importantes, avec une grue de 9 tonnes à 10 mètres et deux ponts roulants de 8 tonnes. Ces derniers sont installés dans un garage de 210 m² s’ouvrant sur une plateforme de 210 m² capable d’accueillir un hélicoptère de 5 tonnes.

 

Le YSV 63 (© : PIRIOU)

Le YSV 63 (© : PIRIOU)

Le garage du YSV 63 (© : PIRIOU)

Le garage du YSV 63 (© : PIRIOU)

LeYSV 63 en mode réception (© : PIRIOU)

LeYSV 63 en mode réception (© : PIRIOU)

 

Le marché des YSV se développe progressivement, des propriétaires de grands yachts appréciant d’être suivis par ces unités annexes, véritables bases de soutien et d’activités. Certains envisagent même de pouvoir s’en servir pour des expéditions, là où les riches et fragiles aménagements des yachts supportent mal les conditions météo difficiles. La première fonction est, toutefois, celle que Piriou vise plus particulièrement, le groupe français proposant une autre alternative pour les navigations plus aventureuses.  

Le concept du navire de voyage

Piriou, qui se base sur son expérience des navires professionnels, notamment à la pêche et à l’offshore, a eu la sagesse de ne pas s’essayer aux grands yachts de luxe, qui nécessitent un savoir-faire très particulier, un réseau de sous-traitants spécifiques et constitue aussi un marché difficile, complexe financièrement et risqué, surtout pour un chantier n’ayant pas d’expérience dans ce domaine. Toutefois, Piriou s’en approche par un biais original, celui du navire de voyage, qui représente un compromis très intéressant entre le yacht et le YSV.

 

Le Yersin (© : PIRIOU)

Le Yersin (© : PIRIOU)

 

Premier navire opérationnel

Un premier navire de ce type est sorti cette année du chantier de Concarneau. Il s’agit du Yersin, commandé par l'homme d'affaire français François Fiat et présent cette semaine au Monaco Yacht Show. Ce beau navire de 76.6 mètres de long pour 13 mètres de large, capable grâce à sa coque renforcée de naviguer en zones polaires, est taillé pour les navigations transocéaniques et les environnements les plus extrêmes. Il peut atteindre 15 nœuds et franchir 15.000 milles à 11 nœuds. Capable d’accueillir 18 passagers, avec 24 membres d’équipage et deux pilotes, ce navire est particulier dans la mesure où il sera amené à réaliser non seulement des croisières au profit de son armateur, mais aussi des campagnes scientifiques en partenariat avec des instituts et organismes océanographiques. C’est donc à la fois une plateforme de voyage, de plaisir et de travail. Il dispose par conséquent de locaux techniques polyvalents et même de laboratoires, avec des espaces de vie bénéficiant d’un standard haut de gamme caractérisé par un design élégant et un niveau de finition très élevé, sans pour autant atteindre le luxe et le degré de détail des méga-yachts traditionnels, considérés comme la haute couture de la construction navale.

 

Le Yersin (© : PIRIOU)

Le Yersin (© : PIRIOU)

Le Yersin (© : PIRIOU)

Le Yersin (© : PIRIOU)

 

Une version dérivée du Yersin

Car ce n’est pas ici l’objectif du concept, même s'il est clair que le projet de François Fiat fut l'occasion, pour Piriou, de mettre un pied dans la grande plaisance et de lancer aujourd’hui une gamme de navires de voyage. Avec deux modèles principaux. Le premier est un bateau coque acier/superstructures en aluminium de 76.6 mètres de long pour 13 mètres de large et 4.4 mètres de tirant d’eau capable de loger 18 passagers, servis par 18 membres d’équipage. Offrant la même autonomie que le Yersin, dont il est directement dérivé, le NV 77 compte quatre moteurs diesels de 1000 kW, deux de 500 kW, un moteurs électrique de 1500 kW, deux propulseurs azimutaux de 1500 kW et un pump jet de 600 kW.  

 

Le Navire de voyage de 76 mètres (© : PIRIOU)

Le Navire de voyage de 76 mètres (© : PIRIOU)

 

Doté de quatre stabilisateurs, le navire peut mettre en œuvre un tender de 11 mètres, deux semi-rigides de 7.5 mètres et une barge de 7.3 mètres, sa plateforme pouvant accueillir un hélicoptère. Il est doté de garages permettant d’abriter différents matériels, comme des quads ou jet skis. Capable d’opérer pendant 50 jours, il est comme le Yersin proposé avec des locaux techniques, y compris un laboratoire, pour pouvoir réaliser des missions scientifiques.

 

Le navire de voyage de 95 mètres (© : PIRIOU)

Le navire de voyage de 95 mètres (© : PIRIOU)

 

Un nouveau modèle de 95 mètres

Piriou vient également de dévoiler une version agrandie, longue de 95 mètres pour une largeur de 15 mètres, avec un tirant d’eau de 4.4 mètres. Armé par 31 membres d’équipage et pouvant accueillir 16 passagers (8 cabines dont deux suites avec balcon), le NV 95 peut filer 18 nœuds, son autonomie étant de 7000 milles à 12 noeuds. Sa propulsion diesel-électrique comprend deux propulseurs azimutaux et un propulseur d’étrave. Doté d’un helideck sur une superstructure installée à l’arrière, il peut embarquer un hélicoptère de 3 à 5 tonnes, comme l’EC135 ou l’EC 145. Sa drome comprend un tender de 11 mètres, deux semi-rigides de 7.5 mètres et une barge de 7.3 mètres. Ce navire, qui dispose d’une piscine, peut comme le NV 75 est proposé en standard Ice Class. 

 

Le navire de voyage de 95 mètres (© : PIRIOU)

Le navire de voyage de 95 mètres (© : PIRIOU)

Piriou Yachts & grande plaisance