Construction Navale
Piriou poursuit sa lancée sur le marché de l’éolien offshore

Actualité

Piriou poursuit sa lancée sur le marché de l’éolien offshore

Construction Navale

Et de 10. Quatre ans après s’être lancé, en collaboration avec le cabinet d’architecture navale britannique BMT Nigel Gee, sur le marché des vedettes de servitude pour l’éolien offshore, le groupe Piriou vient d’enregistrer une double commande pour son modèle WFSV (Wind Farm Support Vessel) 26w. Le client est une compagnie britannique, Wind Energy Marine, basé à Sunderland.

 

Le WFSW 26 Ocean Wind 8 of Hartlepool livré en mai 2016 (© PIRIOU)

Le WFSW 26 Ocean Wind 8 of Hartlepool livré en mai 2016 (© PIRIOU)

 

C’est la filiale vietnamienne de Piriou qui va construire ces deux catamarans en aluminium de 27.5 mètres de long pour 8 mètres de large. Propulsée par deux hydrojets, ce type d’unité peut atteindre la vitesse maximale de 27.5 nœuds et transporter jusqu’à 24 techniciens jusqu’à une distance de 150 milles. Le bateau dispose de deux zones de travail, une à l’avant avec une grue de 8.5 tonnes et une arrière, pour une capacité d’emport totale de 20 tonnes. Des défenses d’étrave spécifiques sont installées pour faciliter l’accès aux éoliennes et les superstructures sont montées sur plot élastique. Les deux bateaux, qui travailleront en mer du Nord, seront livrés au printemps 2018.

Pour mémoire, le chantier de Ben Luc a déjà livré quatre vedettes de type WFSV 26w : la première en décembre 2014, pour le groupe allemand Opus Marine, une en mars 2015 pour le britannique AIS2 Ltd, suivi de deux autres en mai 2016, pour AIS2 Ltd et Rix SeaShuttle. Piriou a également vendu des vedettes un peu plus petites (21.7 x 7, pour 12 techniciens) : deux ont été livrées au groupe néerlandais Vroon fin 2013, puis deux autres à North SeaLogistics en novembre 2015.

 

Le Rix Leopard, livré en mai 2016 (© PIRIOU)

Le Rix Leopard, livré en mai 2016 (© PIRIOU)

 

Pour Piriou et particulièrement pour sa filiale vietnamienne, cette nouvelle commande arrive juste après celle de la vente d’une vedette FPSV (crew boat) de 42 mètres au groupe saoudien Jana Marine. Celle-ci faisait partie d’une série de quatre navires construits en spéculation en 2014. Les trois autres de cette série pourraient d’ailleurs également être prochainement vendus, puisque le second est en phase de finalisation avant livraison et des négociations avancées sont en cours pour les deux autres.

Chantier Piriou | Toute l'actualité du groupe naval breton