Construction Navale
ABONNÉS

Actualité

Piriou recentre ses activités au Vietnam autour d’un seul chantier

Construction Navale

Le groupe breton ne compte plus qu’un seul chantier au Vietnam, celui de Nha Be, l’un des districts d’Ho Chi Minh Ville. Ben Luc, créé en 2006 et qui avait constitué la première implantation de Piriou dans le pays, a été fermé en avril. Ce recentrage du constructeur sur un seul site résulte de deux facteurs. D’abord, la baisse significative des commandes dans l’offshore et la pêche thonière, qui avaient porté initialement l’activité des chantiers vietnamiens de Piriou. Ensuite, la volonté d’optimiser les capacités industrielles locales et faciliter la logistique. Le site de Nha Be, constitué d’emprises louées à l’Etat vietnamien au sein du chantier public d’Hai Minh (X51), est bien plus vaste. Il dispose en plus d’une cale sèche, longue de 120 mètres et que Piriou a équipé en 2013 d’un portique d’une capacité de levage de 240 tonnes. S’y ajoute l’aire de pré-montage des blocs, de nombreux ateliers et des bureaux d’études.

L’ensemble de l’outillage de Ben Luc, qui était spécialisé dans les coques en aluminium, a été transféré à Nha Be, qui ne travaillait auparavant que sur l’acier et dispose maintenant d’un pôle alu. Tous les types de navires proposés par Piriou peuvent donc, désormais, y être réalisés.

 

Le chantier de Ben Luc fin 2013 (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Côté activité, la situation s'améliore pour Piriou Vietnam. Les quatre crew boats construits en stock en 2013/2014 et qui n’avaient pas alors trouvé preneur compte tenu de la crise dans le secteur offshore, commencent à partir. Un premier FPSV 41p (42 mètres), le Jana 17, a été livré en mai à la société saoudienne Jana Marine Services. Le second navire du même type est en finalisation de contrat. Quant aux deux unités du type FPSV 53 (53 mètres), elles sont en phase avancée de négociation.

Dans le même temps, le site de Nha Be, après avoir réalisé plusieurs remorqueurs pour Boluda France, travaille actuellement sur une nouvelle coque du type OST 30. Ce remorqueur de 30.3 mètres et d’une puissance de traction de 55 tonnes sera livré au premier trimestre 2018 à Caraïbes Remorquage, qui travaille dans le port de Pointe-à-Pitre (Guadeloupe). Le chantier vietnamien de Piriou continue par ailleurs de produire de navires de support à l’éolien offshore. Deux WFSV 26w ont été récemment commandés par la compagnie britannique, Wind Energy Marine, qui les réceptionnera en 2018. D'autres devraient suivre. 

Enfin, Nha Be va aussi réaliser le palangrier de 63 mètres qui vient d’être commandé pour la Comata, filiale réunionnaise de l’armement lorientais Scapêche. Ce navire doit être achevé à l’été 2018.

 

 

Piriou