Construction Navale
Piriou s’implante en Algérie

Actualité

Piriou s’implante en Algérie

Construction Navale

Le constructeur français a décidé de s’implanter en Algérie. Le 16 décembre, à l’occasion de la visite de Jean-Marc Ayrault à Alger, dans le cadre des Rencontres Economiques franco-algérienne, le chantier d’Etat ECOREP et Piriou ont signé un partenariat dans le but de créer une co-entreprise. Cette société, détenue à 51% par ECOREP et 49% par Piriou, doit construire et réparer des navires de pêche et de servitude sur le site de Bouharoun, à 40 kilomètres à l’ouest d’Alger.

S’ajoutant à ses chantiers au Vietnam et en Nigéria, le groupe français poursuit donc sa stratégie de développement à l’international, s'ajoutant à son site de Concarneau, qui sert en plus des activités de construction de base de soutien technique (ingénierie notamment) et logistique.

 

 

Construction de navires en acier et aluminium vers la fin 2015

 

 

Concernant les perspectives du chantier ECOREP-PIRIOU, Bouharoun poursuivra en 2014 son activité de réparation de bateaux de pêche de moins de 150 tonnes et la construction d’unités de 5 à 22 mètres en polyester. Puis, vers la fin 2015, après une phase d’investissements et de formation, le chantier disposera de nouvelles capacités industrielles qui lui permettront d’accéder à la réparation de navires jusqu’à 500 tonnes et de démarrer sa production de bateaux en acier et en aluminium. Selon Pascal Piriou : « Ce projet nous tenait à coeur et cette signature est l’aboutissement de quatre années de travail. Depuis plus de 30 ans, Piriou travaille pour l’Algérie et cette relation de confiance a ouvert la voie à ce nouveau développement. Ce nouveau chantier permettra de créer de l’emploi et du savoir-faire en Algérie et d’accéder au marché algérien de la pêche, inaccessible depuis la France. Il sera soutenu par le site historique de Concarneau en France, notamment dans le domaine de l’ingénierie et du design de navires spécifiquement conçus pour le marché algérien ».

 

 

Premier contrat avec l'Algérie il y a 20 ans

 

 

Pour mémoire, Piriou a construit en 1983 son premier bateau pour l’Algérie. Il s’agissait du Baba Ali, un chalutier de 16 mètres suivi par une série de six unités de 22 mètres commandées par l’armateur algéro-mauritanien ALMAP. Puis, en 2009 et 2010, le chantier français a remporté plusieurs appels d’offres pour les arrêts techniques de six remorqueurs portuaires affectés aux ports d’Alger, de Skikda et d’Arzew. D’une durée moyenne de 40 jours pour chaque coque, les travaux ont été menés à Concarneau. Fort de ces contrats, Piriou a ensuite remporté la commande de quatre nouveaux remorqueurs portuaires de 32 mètres et 72 tonnes de traction, réalisés à la pointe Bretagne et livrés en 2011 et 2012. 

Piriou