Construction Navale

Actualité

Piriou va construire les 8 nouveaux palangriers de Navimon

Construction Navale
Pêche

Nouveau succès à la pêche pour le groupe Piriou, qui décroche cette fois le renouvellement de la flotte de Navimon, qu’il avait lui-même construite il y a 20 ans. Filiale de SEM SODIL, le premier armateur de pêche en Nouvelle-Calédonie a passé commande de 8 nouveaux palangriers. Destinés à la pêche au thon dans les eaux calédoniennes, ces bateaux de 20.7 mètres de long pour 6.9 mètres de large disposeront d’une cale réfrigérée à 0°C de 50 m3 et une cale à -20°C de 25 m3. Dotés d’une propulsion diesel, ils afficheront une puissance de 340 kW. « Ces nouvelles unités permettront d’améliorer le confort des marins, de faciliter les opérations de maintenance, d’optimiser les charges d’exploitation et de répondre aux enjeux de sécurité ainsi qu'aux nouvelles normes environnementales », affirme Piriou.

Les deux premiers palangriers de la série seront livrées fin 2018, les six autres devant suivre d’ici la fin 2020. Concernant le lieu de construction de ces bateaux, on indique chez Piriou que « le schéma industriel est en cours de finalisation pour le choix du site ». Pour mémoire, Piriou avait déjà réalisé les 8 bateaux actuels de Navimon, entrés en service entre 1998 et 2000. « Nous sommes très heureux de conserver la confiance de Navimon, client historique du groupe, près de 20 ans après leurs premiers navires. Dans la continuité des commandes et livraisons récentes pour La Réunion, l’obtention de ce nouveau contrat nous permet de maintenir et de renforcer notre présence dans le secteur de la pêche artisanale et industrielle dans les collectivités et territoires d’outre-mer comme en métropole », se félicite Vincent Faujour, directeur général de Piriou.

 

Vue des futurs palangriers de Navimon (© PIRIOU)