Nautisme
Plaisance : 7000 places réalisables d'ici 2009

Actualité

Plaisance : 7000 places réalisables d'ici 2009

Nautisme

A l'occasion du Salon nautique, qui s'est tenu la semaine dernière à Paris, Dominique Perben a fait le point sur les projets d'accroissement des capacités d'accueil dans les ports de plaisance. Le ministre des Transports avait confié, avant l'été, une mission à Yves Gauthier. Dans son rapport, remis le 22 novembre, l'inspecteur général des Ponts et Chaussées a identifié 72 projets pouvant permettre d'accroître le nombre de places pour les plaisanciers. Une vingtaine d'entre eux, soit 7000 places, pourraient être opérationnels d'ici 2009. Les autres dossiers représentent un total de 21.000 places, dont environ 6000 font partie de projets bien avancés. Sur les bases du rapport Gauthier, Dominique Perben a annoncé que l'Etat soutiendrait les collectivités et assurerait un suivi des projets avant l'été 2007. Pour le ministère des Transports, les ports de plaisance « contribuent à la fois au rayonnement touristique et au développement économique des stations du littoral, tout en offrant des débouchés aux industriels de la construction nautique ». Outre de nouveaux ports créés de toute pièce, les projets alternatifs sont également mis en avant, comme la réorganisation des mouillages, l'extension des ports existants, la création de ports à sec ou la reconquête, au profit de la plaisance, de bassins ou d'emprises terrestres inutilisées.

4.5 millions de plaisanciers

La France compte 4.5 millions de plaisanciers, 789.000 bateaux et 370 ports. En 2004, on estimait à 54.000 le nombre de places manquantes sur le littoral hexagonal.
L'engouement pour la plaisance ne cesse de se confirmer. Au 31 août 2006, 650.067 immatriculations avaient été délivrées en France métropolitaine pour des bateaux à moteur et 181.914 pour des voiliers. L'Ouest de la France concentre la plus grande partie de cette flotte avec 197.933 unités pour la Bretagne et 75.862 pour les Pays de la Loire. Vient ensuite la région Provence Alpes Côte d'Azur, avec un total de 221.258 unités. Le Languedoc Roussillon est également très prisé des plaisanciers, avec 94.392 immatriculations, contre 91.069 pour les deux Normandies, 67.633 pour l'Aquitaine, 49.225 pour Poitou-Charentes, 40..65 pour la Corse et 25.913 pour le Nord-Pas-de-Calais et la Picardie.