Nautisme
Plaisance : Un nouveau concept de pontons mobiles au Cap d'Agde

Actualité

Plaisance : Un nouveau concept de pontons mobiles au Cap d'Agde

Nautisme

Alors qu'il manque encore 55.000 anneaux en France, un tout nouveau concept de ponts mobiles a été inauguré début novembre au Cap d'Agde. Destiné à répondre au manque de place dans les ports de plaisance, le Mobi-Deck a été imaginé par les sociétés Arnaving France, Poralu Marine et Semer (*) et permet, selon ses promoteurs, un gain de 30 à 40% de places à flot sur une même surface de bassin portuaire. « Passionné de navigation depuis 35 ans et conscient des problèmes que rencontrent aujourd'hui les plaisanciers pour amarrer leurs bateaux, j'ai imaginé une solution permettant d'optimiser la place à flot dans les ports de plaisance. Pour concrétiser cette idée, il me fallait le concours de sociétés spécialisées dans ce domaine et j'ai eu la chance de trouver auprès de Jean Pierre Carminatti, Président du Groupe PORALU, une oreille attentive. Tout s'est accéléré quand le port du Cap d'Agde est devenu partie prenante dans la mise en oeuvre de ce projet pilote. » explique Jean-Claude Bernadac, architecte et Président d'Arnaving France, à l'initiative du projet.

5 mois de travaux et 1 million d'euros d'investissements

Le système s'appuie sur trois pontons extérieurs fixes, dans lesquels on trouve plusieurs pannes mobiles. Celles-ci et les bateaux de 6 à 15 mètres qui y sont amarrés se déplacent simultanément grâce à des systèmes tracteurs flottants motorisés. Implantés à intervalles réguliers sous les pannes, ces mécanismes de traction permettent le déplacement d'une ou plusieurs pannes afin de libérer un seul chenal de manoeuvre pour les bateaux.
Bénéficiant de l'appui de plusieurs organismes soutenant les innovations, comme l'Anvar et le CRITTMECA (Centre régional d'innovations et de transferts de technologies en mécanique) d'Ile de France, le Mobi-Deck a trouvé un premier client le 25 juillet 2005. C'est à cette date que la société gestionnaire du port du Cap d'Agde a signé un contrat portant sur l'installation de cet équipement. En tout, 158 nouvelles places d'amarrage, dont 128 pouvant accueillir des bateaux de 6 à 8.5 mètres, sont désormais disponibles. Comportant 3 pannes mobiles et deux pontons fixes, la configuration retenue par le port permet de gagner 32 emplacements par rapport à une installation traditionnelle. De la pose des pieux à la livraison, 5 mois de travaux auront été nécessaires, l'investissement consenti s'élevant à 1 million d'euros.

Premiers retours « positifs »

Grand port de plaisance méditerranéen, le Cap d'Agde compte aujourd'hui dix bassins abrités autour d'un plan d'eau de plus de 33 hectares, ce qui correspond à 3 130 places de bateaux. Le port était toutefois confronté à l'obligation d'accroître le nombre des anneaux pour répondre à la demande croissante. Le développement des capacités doit, néanmoins, faire face aux contraintes spatiales. « Mobi-Deck, en plus d'apporter de nouvelles capacités, optimise la place au sein du port existant. » souligne Pierre Weiss, responsable technique au port du Cap d'Agde. Après trois semaines d'utilisation, la nouvelle infrastructure semble convaincre les plaisanciers : « Le premier retour des utilisateurs est très positif, la gestion des entrées et sorties sur le principe MOBI-DECK est loin d'être vue comme un inconvénient. La vidéo surveillance à distance est perçue pour certains comme un critère de sécurité supplémentaire. L'architecture du concept avec des pontons transversaux favorise la convivialité au sein du bassin. A terme, d'autres apports technologiques seront appliqués et nous sommes heureux d'avoir accueilli la toute première installation Mobi-Deck ». Côté fabricant, on se félicite de la réussite de cette première installation. « Nous sommes très confiants quant aux perspectives commerciales du système MOBI-DECK, une première mondiale dans ce domaine. Des visites sur le site avec des acteurs du secteur de la plaisance sont déjà en court, ces premiers contacts devraient permettre à cette innovation industrielle de connaître un plein essor dans les années à venir », expliquent Jean-Pierre Carminati, de Poralu Marine. Le premier essai est d'ores et déjà transformé puisque d'autres gestionnaires de ports, à l'étranger, ont été séduits par le concept.
_______________________________________________

- ARNAVING France est une société spécialisée dans la conception, ainsi que la recherche et le développement technologique d'équipements navals et d'infrastructures portuaires.
PORALU MARINE travaille dans le domaine des pontons et des marinas haut de gamme en aluminium.
SEMER est une entreprise d'ingénierie électrique et d'automatismes.

Ports de plaisance