Pêche

Fil info

Plan d'action des états de l'Océan Indien pour la pêcherie au thon

Pêche

Un protocole d’accord ou déclaration d’intérêt dans le cadre d’un projet d’amélioration des pêcheries (Fishery Improvement Project - FIP) dans l’océan indien, a été signé hier entre la République des Seychelles, la République de Maurice, le WWF, et l’industrie thonière représentée par Princes Limited, Thai Union Europe, des flottes de navires à senne coulissante ainsi que leurs associations. Cet accord s’inscrit dans le cadre de la promotion et de la valorisation de la pêche durable de thon dans cette région.

Cette coopération a pour objectif principal la mise en conformité avec la norme développée par le Marine Stewardship Council (MSC) démontrant les activités d’une pêche durable. Le programme d’amélioration des pêcheries mettra l’accent notamment sur une chaîne d’approvisionnement durable, la santé des stocks de poisson, l’impact minimal et réversible sur les écosystèmes, la gestion efficace des pêcheries et la mise en place et le respect de bonnes pratiques.

Le projet prendra en compte les prises de thon listao, albacore et patudo d’une quarantaine de navires à senne coulissante sous pavillon français, italien, espagnol, mauricien et seychellois. Le projet comprendra également le soutien au plan de reconstitution des stocks de thon albacore dans la région, ainsi qu’une étroite collaboration avec la Commission des Thons de l'Océan Indien (CTOI) pour l’amélioration de la gouvernance des pêcheries.

« Ce protocole d’accord en vue du lancement d’un programme d‘amélioration des pêcheries constitue un partenariat unique et innovant. Il regroupe les efforts communs des différentes parties prenantes, à savoir les pouvoirs publics, les industriels, les pêcheries et les ONG, en vue d’assurer la pérennité de l’activité avec pour but ultime d’assurer un avenir durable à nos pêcheries. Cette initiative confirme notre engagement à renforcer la durabilité de la pêche, une activité qui est au cœur du développement de notre économie océanique et de notre population», souligne Wallace Cosgrow, le ministre de l’Agriculture et de la Pêche seychellois.

En consultation avec le WWF, un plan d’action sera mis en place immédiatement après la signature du protocole d’accord, ceci afin de mettre en place le projet d’amélioration de la pêche thonière. Ce plan d’action jettera les bases des principaux axes du projet, les zones à améliorer et les objectifs que tous les signataires s’engageront à atteindre pendant les cinq ans de la mise en place de ce projet d’amélioration.

 

 

« C’est un pas encourageant vers une amélioration de la gestion de la pêche au thon dans l’océan indien. Mondialement, environ 20% des prises commerciales de thon proviennent de cette zone de pêche. Il était donc vital de commencer à travailler ensemble afin de contribuer à l’amélioration de la santé des stocks et de réduire l’impact de la pêche sur les écosystèmes. De voir que les gouvernements seychellois et mauricien ainsi que les industriels du secteur dans l’océan indien reconnaissent eux aussi la nécessité d’agir nous encourage énormément. Nous nous réjouissons à la perspective de collaborer ensemble dans le but d’apporter des changements significatifs au niveau de l’océan et, par la suite, être en mesure de pouvoir s’approvisionner auprès de pêcheries qui puissent être certifiées MSC », déclare Daniel Suddaby, responsable de la surveillance thonière globale du WWF.

 

 

À propos du projet d’amélioration des pêcheries dans l’océan indien :

Ce projet d’amélioration des pêcheries dans l’océan indien est une initiative comprenant plusieurs signataires en vue d’aider les navires à senne de la région à répondre aux normes de la certification MSC en matière de durabilité. Ce projet est soutenu par les partenaires ci-dessous :

 

Les partenaires engagés dans ce projet :

1.            La République des Seychelles

2.            WWF

3.            Princes Limited

4.            Thai Union Europe

 

Les partenaires gouvernementaux ayant manifesté leur intérêt à se joindre au projet :

1.            La République de Maurice

 

Les organisations de producteurs ayant manifesté leur intérêt à se joindre au projet :

ANABAC/OPTUC

FEDERPESCA

OPAGAC

ORTHONGEL

 

Les compagnies ayant manifesté leur intérêt à se joindre au projet :

ATUNSA

Beach Fishing

Compagnie Française du Thon Océanique

Hartswater

Inpesca Fishing

INTERATUN

Industria Armatoriale Tonniera

Isabella Fishing

IOSMS

OPS

SAPMER SA

TFC

TOG

 

Communiqué du gouvernement des Seychelles, 12/10/16

Pêche