Vie Portuaire
Plan de réforme : Les ports perturbés par un mouvement de grève

Actualité

Plan de réforme : Les ports perturbés par un mouvement de grève

Vie Portuaire

Les ports autonomes français ont été perturbés, hier, par un mouvement de grève lancé par la Fédération Nationale des Ports et Docks CGT. La FNPD CGT dénonce le transfert au secteur privé de toutes les activités de manutention portuaires, tel que prévu dans le projet de réforme du gouvernement. Réputé comme le plus agité socialement, le port de Marseille-Fos a vu ses accès filtrés. A 7 H30, des agents du port et des dockers CGT, appelés également à manifester, se sont rassemblés aux portes d'accès des terminaux de Marseille et Fos. Les grévistes ont empêché, jusqu'à 13 heures, les camions d'entrer et de sortir, en dehors des véhicules en retour ou à destination de la Corse. Les passagers à l'embarquement ont également pu passer. L'activité portuaire phocéenne a été paralysée pour les activités conteneur, pétrole, vracs solides et réparation navale (échouage des navires). Alors que le PAM estimait, hier soir, à 37% de l'effectif disponible le taux de grévistes, dans l'ensemble des bassins de Fos et Marseille, 19 navires ont été touchés par le mouvement.

Blocages plus ou moins importants de Dunkerque à Bordeaux

Au Havre, le mouvement a provoqué l'arrêt de la manutention sur les terminaux conteneurs, notamment à Port 2000. Premier poste du port, le trafic pétrolier, exploité par la CIM, n'a en revanche pas été touché, alors que les entrées et

Divers Ports