Marine Marchande
Plastrons: La CGT veut une réunion avec la marine et les autorités maritimes

Actualité

Plastrons: La CGT veut une réunion avec la marine et les autorités maritimes

Marine Marchande

La CGT des Marins du Grand Ouest réclame une réunion rapide avec la Marine nationale et les autorités maritimes civiles concernant le contrat signé avec V.Navy (groupe V.Ships) pour fournir des fonctions de plastrons à la flotte française. Le syndicat dénonce toujours le recours à des navires immatriculés en Grande-Bretagne et en Italie, réclamant que ces bateaux battent pavillon français et critiquant les conditions d'emploi d'une partie des équipages, composés exclusivement de marins français. Les militaires rétorquent de leur côté que le VN Partisan et le VN Rebel ne sont pas des navires affrétés, comme les remorqueurs de BOURBON, mais servent seulement de support, au coup par coup, aux besoins d'entrainement des unités de la Marine nationale (avec un marché à bons de commande). Les militaires français n'ayant besoin des bateaux qu'une partie de l'année (au mieux 120 jours pour le VN Partisan, basé à Brest), V.Navy compte d'ailleurs utiliser ses deux bâtiments pour offrir le même type de prestations à d'autres marines européennes et à des compagnies civiles.