Offshore
Plateforme d'Elgin : La torchère éteinte, le colmatage à l'étude

Actualité

Plateforme d'Elgin : La torchère éteinte, le colmatage à l'étude

Offshore

Total a confirmé samedi que la torchère de la plateforme d'Elgin, victime d'une importante fuite de gaz depuis le 25 mars, s'était éteinte. Les risques d'explosion sont donc réduits mais existent toujours puisque l'air demeure chargé en gaz. Les conditions météorologiques, et notamment le vent soufflant sur le secteur, aident néanmoins à disperser les rejets. Total, qui a mis en place une cellule de crise à Aberdeen, port écossais situé à 240 km du champ d'Elgin, travaille toujours sur la manière de colmater la fuite. Celle-ci, située à 4000 mètres sous le fond marin, laisserait s'échapper 200.000 m3 de gaz par jour. Pour y mettre un terme, Total envisage plusieurs solutions. Le groupe attendait ce week-end le feu vert des autorités britanniques pour dépêcher une équipe de pompiers spécialisés sur la plateforme. Ceux-ci devraient notamment évaluer la possibilité de mettre en oeuvre des moyens permettant de boucher le puits avec des boues lourdes. Si cette solution n'est pas envisageable, il faudrait alors creuser un puits de dérivation, opération beaucoup plus longue, qui pourrait prendre jusqu'à 6 mois.

 (© : TOTAL)
(© : TOTAL)

Total Accidents, pollutions