Histoire Navale
Plongée dans les archives : 1980, un destroyer allemand arrive à Toulon sans étrave
ABONNÉS

Actualité

Plongée dans les archives : 1980, un destroyer allemand arrive à Toulon sans étrave

Histoire Navale
Défense

Nouvelle plongée dans les archives photographiques de Jean-Louis Venne avec, aujourd’hui, des clichés pris il y a 40 ans. Ils montrent l’arrivée à Toulon du destroyer allemand Bayern, qui présente la particularité d’avoir sa proue enfoncée, la pointe de l’étrave ayant complètement disparu. Le bâtiment, qui était déployé en Méditerranée, venait d’être victime d’un abordage accidentel. Celle-ci s’était produite le 8 mai 1980, le Bayern entrant en collision avec un autre bâtiment de la marine allemande, le pétrolier-ravitailleur Spessart. L’accident laisse le destroyer avec une proue enfoncée jusqu’au brise-lames de la plage avant. La cloison d’abordage a cependant résisté et le Bayern, qui peut maintenir sa flottabilité et reste manoeuvrant, rejoint le port de Toulon.

 

Le Bayern arrivant à Toulon avec sa proue enfoncée 

Le Bayern arrivant à Toulon avec sa proue enfoncée (© JEAN-LOUIS VENNE)

 

 

Il y sera sommairement réparé, la partie endommagée étant coupée et agrémentée de protections temporaires permettant au bateau de regagner l’Allemagne de manière sécurisée afin d’y être remis en état. C’est ainsi qu’il repart de Toulon au bout de deux mois, en juillet 1980, toujours dans l’objectif de Jean-Louis Venne.

 

Le Bayern quittant Toulon en juillet 1980 après une réparation sommaire 

Le Bayern quittant Toulon en juillet 1980 après une réparation sommaire (© JEAN-LOUIS VENNE)

Le Bayern quittant Toulon en juillet 1980 après une réparation sommaire 

Le Bayern quittant Toulon en juillet 1980 après une réparation sommaire (© JEAN-LOUIS VENNE)

 

Mis en service en 1965, le Bayern faisait partie des quatre destroyers du type 101B, les premiers grands bâtiments de combat réalisés après-guerre en République Fédérale d’Allemagne (RFA). On peut y ajouter le Deutschland (1963), croiseur-école de 138 mètres et 5680 tonnes en charge qui a servi à la formation des officiers élèves jusqu’en 1990.

 

L'ancien croiseur-école allemand Deutschland à New York en juillet 1986 

L'ancien croiseur-école allemand Deutschland à New York en juillet 1986 (© US NAVY)

 

Jusque-là, la Bundesmarine avait pour ses plus grosses unités employé essentiellement d’anciens escorteurs américains et britanniques datant de la seconde guerre mondiale. Construites à Hambourg par le défunt chantier Stülcken Werft, qui ferma d’ailleurs après ce programme, les unités du type 101B ont été baptisées Hambourg, Schleswig-Holstein, Bayern et Hessen, leurs mises en service s’étalant de 1964 à 1968.

Longs de 133.7 mètres pour une largeur de 13.4 mètres et un déplacement de plus de 4300 tonnes en charge, ces destroyers, armés par 270 marins, étaient d’abord conçus pour opérer en Baltique, nécessitant à l’époque une capacité à évoluer rapidement. Equipés de quatre chaudières et d’un appareil propulsif développant 68.000 cv, ils pouvaient atteindre la vitesse de 34 nœuds. Leur armement d’origine comprenait trois tourelles de 100mm (modèle 53 français), quatre canons doubles de 40mm, deux lance-roquettes quadruples anti sous-marins Bofors de 375mm, ainsi que quatre tubes lance-torpilles de 533mm. Ils pouvaient également déployer des charges de profondeur ASM et servir au mouillage de mines. Entre 1975 et 1977, ces destroyers avaient été modernisés, recevant notamment à cette occasion quatre missiles antinavire Exocet MM38. Ils reçurent également de nouveaux moyens électroniques, dont des lance-leurres SCLAR à paillettes.  

 

Le Schleswig-Holstein

Le Schleswig-Holstein en 1992 (© US NAVY)

 

Le Hessen fut le premier à être désarmé, en 1990, les autres suivant en 1993 (Bayern) et 1994 (Hambourg, Schleswig-Holstein). Ces destroyers ont été remplacés par les quatre frégates du type F123, nommées Brandeburg, Schleswig-Holstein, Bayern et Mecklenburg-Vorpommern et mises en service entre 1994 et 1996.

 

La frégate Bayern du type F123 (© EUNAVFOR)

La frégate Bayern du type F123 (© EUNAVFOR)

 

Quant aux trois destroyers lance-missiles du type 103B, les anciens Lütjens (1969), Mölders (1967) et Rommel (1970), construits aux Etats-Unis sur le modèle des Charles F.  Adams de l’US Navy, ils furent désarmés en 1998 (Rommel) et 2003 (les deux autres), leur succession étant assurée par les frégates du type F124, les Sachsen (2002), Hamburg (2004) et Hessen (2005).

 

Le destroyer allemand Rommel (© US NAVY)

Le destroyer allemand Rommel (© US NAVY)

La frégate Hessen du type F124 (© MARINE NATIONALE - T. WALLET)

La frégate Hessen du type F124 (© MARINE NATIONALE - T. WALLET)

 

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.