Histoire Navale
Plongée dans les archives : le ravitailleur de sous-marins Gustave Zédé
ABONNÉS

Focus

Plongée dans les archives : le ravitailleur de sous-marins Gustave Zédé

Histoire Navale

Après les anciens tenders d’aviation allemands Marcel Le Bihan, Commandant Robert Giraud et Paul Goffeny la semaine dernière, nous revenons aujourd’hui sur un autre vétéran de la Kriegsmarine incorporé après la seconde guerre mondiale dans la Marine nationale. Il s’agit du ravitailleur de sous-marins Gustave Zédé, qui a servi sous pavillon français jusqu’au début des années 70.

C’est en 1933 que sa construction débute aux chantiers Krupp de Kiel, en Allemagne. Mis à l’eau en avril 1934, ce bâtiment, nommé Saar, est conçu pour le soutien des sous-marins, qu’il ravitaille tout en permettant à leurs équipages de se détendre à bord. Il survit à la guerre et est saisi dans le port de Brême par les Américains en 1945. Début 1948, il est cédé à la France au titre des dommages de guerre.

Il reprend du service en avril 1949 dans la Marine nationale, qui choisit de le rebaptiser en hommage à l’ingénieur français Gustave Zédé (1825-1891), l’inventeur du Gymnote, premier sous-marin torpilleur français lancé à Toulon en 1888 (et premier au monde avec celui de l’ingénieur espagnol Isaac Peral mis à l’eau au même moment). C’est la troisième unité de la flotte française à porter ce nom, après deux sous-marins lancés en 1893 et 1915.

Le bâtiment, qui connaitra un certain nombre de modification, notamment une transformation de la passerelle et la mise en place d’un nouveau mât tripode, garde sa fonction de ravitailleur de sous-marins, qu’il peut approvisionner en

Plongée dans les archives (anciens bâtiments et aéronefs militaires)