Défense
Plongée dans les archives : les bâtiments de débarquement de chars français
ABONNÉS

Focus

Plongée dans les archives : les bâtiments de débarquement de chars français

Défense
Histoire Navale

Nous nous intéressons aujourd’hui, via les photos d’époque de Bernard Prézelin et Giorgio Arra, aux cinq anciens bâtiments de débarquement de chars (BDC) français. Leur construction est initiée à la fin des années 50 afin de remplacer les LST américains de 100 mètres de long et 4080 tonnes en charge prêtés par les Etats-Unis à la France après la seconde guerre mondiale. En tout, onze de ces unités avaient été transférées entre 1947 et 1952 par l’US Navy : les ex-LST 177, 223, 326, 347, 382, 490, 508, 815, 860, 874 et 973, renommés respectivement par la Marine nationale Laita, Rance, Liamone, Vire, Paillotte, Vulcain, Orne, Odet, Adour, Cheliff et Golo.

Les BDC français sont directement dérivés du modèle des LST américains. Leur construction est confiée à deux chantiers civils, les ACB de Nantes qui lancent en 1958, 1959 et 1960 les Trieux, Argens et Blavet, ainsi que les chantiers du Trait, sur la Seine, qui mettent à l’eau la Dives et la Bidassoa en 1960. Le Trieux et l’Argens sont admis au service actif en mars et juin 1960, suivis par les Blavet, Dives et Bidassoa en janvier, avril et octobre 1961.

 

L'Argens en 1972 (© GIORGIO ARRA)

L'Argens en 1972 (© GIORGIO ARRA)

 

Longs de 102 mètres pour une largeur de 15.5 mètres et un tirant d’eau de 3.2 mètres, les BDC affichent un déplacement de plus de 4200 tonnes à pleine charge. Equipés de deux moteurs diesels SEMT-Pielstick ils peuvent atteindre la vitesse de 11 nœuds et franchir plus de 18.000 nautiques à 10 nœuds. Armés par un peu plus de 70 marins, ils sont équipés de trois canons de 40 mm installés dans des barbettes surélevées, deux à la proue et un à l’arrière, ainsi qu’un mortier de 120 mm à l’extrême avant pour compléter l’appui feu lors des opérations de débarquement. 

 

La Bidassoa en 1982 (© BERNARD PREZELIN)

La Bidassoa en 1982 (© BERNARD PREZELIN)

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française Plongée dans les archives (anciens bâtiments et aéronefs militaires)