Défense
Plus de 20 milliards d'euros d’armements français vendus dans le monde en 2016

Actualité

Plus de 20 milliards d'euros d’armements français vendus dans le monde en 2016

Défense

C'est un nouveau record pour les ventes à l’export d’équipements militaires français. Lors de ses vœux à la communauté de la Défense, le 19 janvier, Jean-Yves Le Drian a annoncé que le chiffre historique de 17 milliards d’euros atteint en 2015 a été largement dépassé l’an dernier. « Pour 2016, le bilan n’est pas encore consolidé mais je peux vous annoncer que, grâce en particulier au contrat australien, nous avons atteint un nouveau sommet, avec plus de 20 milliards d’euros de prise de commandes », s’est félicité le ministre français de la Défense lors de son discours, prononcé au Musée de la Marine. Un établissement dont il a soutenu l’ambitieux chantier de modernisation et qui souligne l’importance du secteur naval dans les ventes de matériels militaires tricolores. Jean-Yves Le Drian a, ainsi, rappelé la conclusion en 2016 du « plus important contrat de l’histoire de l’export français », celui des futurs sous-marins australiens décroché par DCNS. Certes, les 12 bâtiments seront réalisés localement, en transfert de technologie, mais la part du groupe français est estimée entre 9 et 15 milliards d’euros, sur un coût global de 34 milliards pour ce programme.

Rappelant également le nouveau succès remporté l’année dernière par le Rafale (l’Inde ayant commandé 36 appareils à Dassaut Aviation), le ministre a salué le travail qui a mené à ce niveau record de commandes pour les entreprises françaises : « Ce sont les succès de l’industrie d’armement, formidablement dynamique et innovante, c’est aussi le succès des hommes et des femmes de la direction générale de l’armement qui guident et conduisent dans l’excellence ; ce sont les succès de la méthode d’une "équipe France" solidaire et désireuse de gagner (…) Cette équipe a créé des dizaines de milliers d’emplois en France et continue en même temps à garantir l’autonomie stratégique et l’indépendance de notre pays ».

Ci-dessous le discours complet du ministre :