Défense
Plus de 3000 marins français quittent Toulon

Actualité

Plus de 3000 marins français quittent Toulon

Défense

Le porte-avions Charles de Gaulle a quitté sa base hier, pour son dernier grand déploiement avant une indisponibilité technique d'un an et demi. Au cours de la mission GAN 07, le navire croisera dans le nord de l'océan Indien. Son groupe aérien sera composé de 16 avions d'assaut Super Etendard, 12 Rafale Marine (dont les trois premiers Rafale F2, actuellement en expérimentation), 2 avions de guet aérien Hawkeye, 3 hélicoptères Dauphin et Alouette III, ainsi que deux Puma de l'armée de Terre et de l'armée de l'Air. D'une durée de trois mois et demi, le déploiement du porte-avions comprendra plusieurs exercices avec les marines alliées, ainsi qu'une phase de soutien aérien aux troupes engagées contre les talibans, en Afghanistan. Outre le Charles de Gaulle, la Task Force 473 comprend le sous-marin nucléaire d'attaque Casabianca, la frégate antiaérienne Cassard, les frégates anti-sous-marines Tourville et Dupleix, ainsi que le bâtiment de commandement et de ravitaillement Marne. Cette flotte imposante compte également dans ses rangs le destroyer lance-missiles Blas de Lezo, une unité flambante neuve de l'Armada espagnole. Le retour de la TF 473 est prévu début juin, à Toulon. Le Charles de Gaulle subira ensuite sa première Indisponibilité Périodique pour Entretien et Réparation (IPER) depuis son admission au service actif, en 2001. L'entrée en cale sèche est prévue en septembre et le navire ne devrait pas reprendre du service avant 2009.

Marine nationale