Vie Portuaire
Plus de 50 navires en rade à Fos et Lavéra

Actualité

Plus de 50 navires en rade à Fos et Lavéra

Vie Portuaire

Le cap des 50 navires touchés par le blocage des terminaux pétroliers de Fos et Lavéra a été atteint hier. Le golfe de Fos est littéralement saturé de bateaux, avec 28 pétroliers, 9 gaziers er 3 chimiquiers en attente. Pour des raisons de sécurité de mouillage, 8 autres tankers ont été positionnés au large des bassins de Marseille. En comptant les bateaux bloqués à quai, 51 navires étaient hier touchés par la grève lancée il y a 12 jours par la CGT du port, qui dénonce la création d'une filiale pour l'activité pétrole. Le mouvement menace toujours de provoquer, s'il perdure, des pénuries de carburant dans la région. Le conflit pourrait même se durcir si les personnels du raffinage, inquiets pour l'avenir de leur filière, se joignent aux agents portuaires. Faute de carburant, les raffineries de l'étang de Berre devraient, de toute façon, progressivement s'arrêter, si la grève persiste sur à Fos et Lavéra. Selon la CGT, le site Total de la Mède pourrait cesser de travailler, faute de matière première.

Port de Marseille