Science et Environnement
Plus de 80 cétacés s'échouent sur le littoral atlantique

Actualité

Plus de 80 cétacés s'échouent sur le littoral atlantique

Science et Environnement

Le mystère perdure sur l’origine exacte de la mort de dizaines de cétacés, principalement des dauphins, sur le littoral atlantique. Entre samedi dernier et mardi, plus de 80 cadavres ont été découverts entre la Bretagne et le Pays Basque. Selon le Centre de recherche sur les mammifères marins, cela correspond à près de la moitié des échouages annuels constatés sur la côte. Ce phénomène de mortalité de masse intervient de plus en plus fréquemment selon le CRMM, qui invoque comme cause des interactions avec des chaluts pélagiques. Des traces de captures ont en tous cas été constaté sur la majorité des animaux et les mauvaises conditions météorologiques du week-end auraient favorisé l’échouage des animaux blessés. L’impact sur les populations de dauphins reste à définir. Au début des années 2000, on estimait leur nombre à 35.000. Une nouvelle campagne de recensement, dont les résultats n’ont pas encore été publiés, a été menée en juillet dernier. Baptisé SCANS 2 et mené à l’échelle de l’Europe, ce programme a nécessité l’emploi de sept navires et trois avions pour inventorier les eaux de l’Union. Pour éviter la prise de cétacés dans les chaluts, différents dispositifs sont à l'étude, comme des engins accoustiques chargés d'éloigner les animaux ou des dispositifs d'échappement dans les filets.
_______________________________________

A découvrir un site amateur dédié à l'observation des cétacés en méditerranée