Marine Marchande
Plusieurs interventions en Manche pour les Abeilles

Actualité

Plusieurs interventions en Manche pour les Abeilles

Marine Marchande

Les remorqueurs Abeille Liberté, basé à Cherbourg, et Abeille Languedoc, basé dans le Pas-de-Calais, ont connu un week-end bien occupé. Le gros coup de vent qui s'est abattu sur l'Atantique puis la Manche, a provoqué plusieurs incidents impliquant des navires de commerce.

L'Abeille Languedoc a ainsi escorté le Saga Sky, un vraquier chinois de 200 mètres, vers le port de Dunkerque. Le navire, qui compte 23 membres d'équipage, souffre d'une importante voie d'eau après avoir subi une collision avec un cimentier dans la journée du dimanche 21 novembre. L'accident s'est produit alors que le vraquier se trouvait à 1.5 milles des côtes britanniques. 

Le MRCC Douvres, premier informé de l'accident et coordinateur des sauvetages, a rapidement sollicité les autorités françaises qui font appareiller l'Abeille Languedoc de Boulogne-sur-Mer. Alors que les conditions de mer sont très difficiles, l'équipage du vraquier est évacué par un hélicoptère britannique. Le Centre des opérations de la Marine de Cherbourg place en alerte préventive l'hélicoptère Dauphin de la Marine basé au Touquet ainsi que le BSAD VN Sapeur, à Brest. 

A la demande des autorités britanniques, une équipe d'évaluation est envoyée à bord du Saga Sky pour effectuer une inspection des risques. Les experts constatent une importante brêche sur tribord, l'intégrité de la coque interne et du compartiment machine ainsi qu'un bon état de fonctionnement de la propulsion principale et des équipements du navire. Le risque de pollution est écarté. Le MRCC de Douvres autorise alors le vraquier à prendre un mouillage devant Douvres. Dès le lendemain matin, un contrat d'assistance est passé avec les Abeilles et le Saga Sky se met en route vers Dunkerque, escorté par l'Abeille Languedoc. Il est arrivé dans la journée de lundi.

Cette opération d'assistance s'est réalisée en même temps que le MRCC de Douvres signalait au CROSS Gris-Nez l'avarie d'un autre cargo, le Coastalwater, se trouvant à 3,5 milles marins des côtes anglaises et pour lequel le concours de l'Abeille Languedoc avait également été sollicité.

Dans la soirée du vendredi 18 novembre, une opération au profit d'un navire en difficulté, le Grande Francia, avait déjà été coordonnée par la préfecture maritime, qui avait dépêché l'Abeille Liberté au large de Cherbourg. 

Sauvetage et services maritimes