Marine Marchande
P&O Ferries doit prendre livraison du Spirit of France la semaine prochaine

Actualité

P&O Ferries doit prendre livraison du Spirit of France la semaine prochaine

Marine Marchande

Avec environ quatre mois de retard, la compagnie britannique P&O Ferries doit prendre livraison, le 24 janvier du Spirit of France. Construit par les chantiers STX de Rauma, en Finlande, ce navire est le sistership du Spirit of Britain, entré en service en janvier 2011. Plus gros ferries exploités jusqu'ici dans le détroit du Pas-de-Calais, ces mastodontes de 213 mètres de long et 31.4 mètres de large affichent une jauge de 47.000 tonneaux. Ils peuvent embarquer 170 ensembles routiers d'une longueur de 15 mètres, ainsi que 195 voitures. En configuration uniquement « tourisme », ils seraient capables d'accueillir 1000 voitures. La capacité en passagers est, quant à elle, de 2000 personnes.
Commandé par le capitaine Steve Johnson, le Spirit of France va d'abord gagner Douvres. Au terme d'un transit de 1400 milles depuis la Finlande, il est attendu dans le port britannique le 28 janvier. Il y effectuera des essais de passerelle avant de gagner Calais pour le même type de tests. Le début de ses opérations commerciales est, quant à lui, prévu mi-février. Le retard pris dans la livraison du navire est consécutif à un problème de vibrations, aujourd'hui solutionné. Fin novembre, le ferry avait également subit à Rauma une très violente tempête, au cours de laquelle il avait rompu ses amarres et avait été poussé contre une digue. Les dégâts s'étaient, heureusement, révélés moins graves qu'on le craignait initialement.
Pour P&O Ferries, le Spirit of Britain et le Spirit of France représentent un investissement de 360 millions d'euros.
Alignant une flotte de 22 navires entre la Grande-Bretagne, la France, la Belgique et les Pays-Bas, la compagnie britannique transporte chaque année plus de 9 millions de passagers, 1.5 million de véhicules de tourisme et 2 millions de pièces de fret.

P&O Ferries