Vie Portuaire
Politique maritime européenne : La France rend sa contribution

Reportage

Politique maritime européenne : La France rend sa contribution

Vie Portuaire

La France vient de transmettre sa contribution à la consultation du Livre Vert relatif à la politique maritime de l'Union Européenne. L'objectif de ce Livre Vert était de lancer un débat sur une future politique maritime communautaire avec une approche globale des mers et des océans. Publié le 7 juin 2006, le document a été soumis aux Etats membres pour une consultation d'un an. S'il existe aujourd'hui de nombreuses actions en faveur des activités maritimes, ces actions restent très ciblées et manquent d'une vision globale : « L'un des intérêts du Livre Vert est de poser la question des principes qui doivent guider la politique maritime européenne. La voie proposée est d'appréhender la politique maritime de manière intégrée, intersectorielle et multidisciplinaire », rappelle la France. Dotée d'un littoral très étendu, l'Europe est largement dépendante de la mer, notamment pour ses approvisionnements. Transport, tourisme, énergie, pêche, biothechnologies, construction navale... Les centaines d'activités liées à la mer constituent 5% du PIB de l'Union et une valeur stratégique nettement plus importante. A elles-seules, les régions côtières contribuent d'ailleurs à 40% des richesses produites dans l'UE. Sauvegarde d'activités économiques, développement d'emplois à forte valeur ajoutée, émergence de nouvelles énergies, recours au transport maritime pour solutionner l'engorgement routier, protection de l'environnement, sécurité maritime... L'Europe de devra relever, dans les prochaines années, de nombreux défis, auxquels elle ne pourra faire face avec efficacité qu'en construisant une véritable politique maritime.
Nous vous proposons, aujourd'hui, de découvrir la contribution de la France à la consultation sur le Livre Vert. A l'issue du processus de consultation, qui s'achèvera le 30 juin, la Commission adressera en fin d'année au Conseil et au Parlement un texte résumant les conclusions du processus et formulera des propositions pour l'avenir. Le Livre Vert pourra alors, peut-être, déboucher sur un Livre Blanc.
________________________________________________

- LIRE LA CONTRIBUTION DE LA FRANCE

Réponse des Autorités françaises au Livre Vert sur la politique maritime de l'Union