Vie Portuaire
Politique maritime européenne : Le commissaire Joe Borg à La Baule

Actualité

Politique maritime européenne : Le commissaire Joe Borg à La Baule

Vie Portuaire

Le Commissaire européen à la Pêche et aux Affaires maritimes Joe Borg était à la Baule, hier. C'est là que se tenait la cinquième Conférence d'investissement mondial (WIC). Cette visite en France fut l'occasion, pour lui, de rappeler la nécessité de consolider le rôle leader de l'UE dans la connaissance et la recherche maritimes, au travers d'une coordination plus étroite entre les décideurs, les scientifiques et l'industrie. Toutefois, a-t-il rappelé, les progrès en ce domaine dépendront non seulement de l'engagement réel des différents acteurs impliqués, mais également d'un cadre politique de soutien complémentaire.
Outre la WIC, Joe Borg a également participé à une réunion organisée par l'Atlantique vert pour le consortium sur le développement durable (GASD). La contribution officielle de GASD à la consultation en cours sur une future politique maritime européenne lui a notamment été remise. L'initiative du GASD a été lancée en février dernier pour construire un réseau européen concentré à la fois sur les affaires maritimes et la sécurité environnementale. Le projet comprend 14 partenaires appartenant à la fois aux secteurs public et privé, et venant de cinq États membres côtiers Atlantique.

Cap sur Rotterdam pour évoquer l'avenir des ports

Après cette escale en Loire-Atlantique, Joe Borg a mis le cap sur les Pays-Bas. Il sera ce jeudi matin au Sommet des ports leaders du futur, organisé conjointement par General Electric et le port de Rotterdam, le plus important d'Europe, avec un trafic annuel de 378 millions de tonnes. Joe Borg doit revenir sur la consultation du Livre Vert et sur la nécessité d'une approche plus intégrée de la politique maritime au niveau européen. « Pour que les ports européens puissent exploiter leur plein potentiel à l'avenir, ils devront disposer d'un cadre de politique stable et ambitieux. Mais ils devront également devenir véritablement durables. Cela signifiera répondre non seulement aux demandes de la société pour des normes environnementales toujours plus exigeantes, mais aussi placer toute planification dans le contexte du développement durable », estime en effet la Commission européenne. Cette dernière a lancé il y a un an, suite à la publication d'un Livre Vert, une vaste consultation sur la construction d'une véritable politique maritime de l'Union. La Commission publiera son analyse des résultats ainsi que les propositions pour des projets pilotes en octobre prochain.