Divers
Pollution: Amende record à l'encontre du capitaine du Maersk Barcelona

Actualité

Pollution: Amende record à l'encontre du capitaine du Maersk Barcelona

Divers

Le tribunal correctionnel de Brest a condamne hier le commandant du Maersk Barcelona à 800.000 euros d’amende. C’est la plus forte somme jamais réclamée par la justice française à l’encontre du commandant d’un navire soupçonné de pollution maritime. Le 20 septembre dernier, le porte-conteneurs avait laissé dans son sillage une traînée d’hydrocarbures record de 61 kilomètres de long, sur 100 mètres de large, alors qu’il naviguait à 160 kilomètres de l'île de Sein. Dérouté par les Douanes françaises, le navire avait subi des travaux de remise en état de son système de retraitement des déchets de combustion du fuel et des fuites d’huile des machines. Ce n’est qu’à l’issue de ce chantier que le Maersk Barcelona avait été autorisé à reprendre la mer, moyennant une caution de 500.000 euros. Lors de l'audience, le 1er février, l'avocat du capitaine avait plaidé un dysfonctionnement du système de partage des eaux usées. Les juges sont allés au delà des réquisitions du parquet, qui avait requis 600.000 euros d’amende. L’armateur du porte-conteneurs devra payer 90% de cette somme, le solde etant à la charge du capitaine. Malgré sa livrée bleue et le « Maersk » frappé sur ses bords, le Maersk Barcelona n’est qu’affrété par le géant danois du transport maritime. Son propriétaire est en réalité V.Ships GMBH, société allemande installée à Hambourg. Dans cette affaire, Onze associations s’étaient portées parties civiles. Elles ont obtenu 3000 à 10.000 euros de dommages et intérêts.

Accidents, pollutions