Vie Portuaire
Pollution en Loire : Une information judiciaire ouverte

Actualité

Pollution en Loire : Une information judiciaire ouverte

Vie Portuaire

Le parquet de Saint-Nazaire a ouvert, jeudi dernier, une information judiciaire pour pollution après l'incident survenu le 16 mars à Donges. Une fuite sur une canalisation reliant la raffinerie Total et les appontements des pétroliers avait, en effet, laissé s'échapper 400 tonnes de fioul lourd. Une centaine de tonnes s'était répandue dans la Loire, provoquant une pollution sur une vingtaine de kilomètres. Des boulettes d'hydrocarbures, sorties de l'estuaire par l'effet des marées, avaient même été retrouvées à Oléron et sur l'île de Ré. Plusieurs communes et associations, ainsi que le port autonome de Nantes Saint-Nazaire, ont annoncé depuis leur intention d'attaquer Total en justice. Le groupe pétrolier pourrait avoir à débourser entre 10 et 15 millions d'euros pour financer le nettoyage, qu'il s'est engagé à prendre en charge. Plusieurs centaines de personnes sont toujours mobilisées pour traiter les berges souillées.

Port de Nantes Saint-Nazaire