Marine Marchande
Pollution: Le vraquier dérouté vers Brest a repris la mer

Actualité

Pollution: Le vraquier dérouté vers Brest a repris la mer

Marine Marchande

Suspecté de pollution maritime au large de la Bretagne, le vraquier russe Mikhail Kutuzov a appareillé de Brest le 5 septembre dans la soirée. Le navire avait été dérouté vers le port breton le 28 août, après qu’un avion de la Douane ait repéré, dans son sillage, une pollution d’hydrocarbures longue d’une vingtaine de kilomètres. Le Mikhail Kutuzov, qui faisait route vers le Maroc, se trouvait alors à 120 milles au sud-ouest de Penmarc’h.

Compte tenu des éléments fournis par la Douane, le parquet de Brest avait ordonné le déroutement du vraquier vers le port breton, où une caution de 500.000 euros a été fixée pour le laisser repartir. Son paiement par l’armateur, ainsi que les réparations menées à bien après une inspection à bord d’une équipe du Centre de Sécurité des Navires, a permis au Mikhail Kutuzov de reprendre sa route. Après son appareillage de Brest, le navire a mis le cap sur Safi avec sa cargaison de soufre.

Construit en 1979, ce vraquier mesure 181 mètres de long pour 23 mètres de large, son port en lourd étant de 23.169 tonnes.



 

Pollution en mer et accidents