Marine Marchande
Pollution maritime : 300.000 euros requis contre l'armateur et le capitaine du Valentia

Actualité

Pollution maritime : 300.000 euros requis contre l'armateur et le capitaine du Valentia

Marine Marchande

Une trainée d'hydrocarbures de 18 kilomètres de long et 50 mètres de large avait été découverte dans son sillage, en novembre dernier. Repéré par un avion de la Douane, le roulier Valentia, immatriculé au Libéria, naviguait alors à près de 300 kilomètres de l'estuaire de la Gironde. Au tribunal correctionnel de Brest, où l'affaire est jugée, le parquet a réclamé 300.000 euros d'amende à l'encontre du capitaine russe et de l'armateur grec du navire (AbouMerhi Ship Management). Le jugement a été mis en délibéré au 1er juillet.
Le Valentia avait été dérouté vers Brest, qu'il n'avait quitté qu'après le versement d'une caution de 300.000 euros par l'armateur.

Pollution en mer et accidents