Divers
Pollution maritime au sud de Porquerolles

Actualité

Pollution maritime au sud de Porquerolles

Divers

Vendredi, le parc national de Port-Cros a alerté le CROSS-Med de la présence de boulettes de couleur orangée de 5 cm de diamètre au sud de l'île de Porquerolles, entre la grande cale et la pointe de la galère. Après prélèvement et analyse, il s'avère que ces boulettes sont de la paraffine colorée et solidifiée non toxique pour la faune et la flore. Une entreprise, intervenant pour le compte du parc de Port-Cros a procédé au ramassage de boulettes dans le sud de l'île. Un sac de 100 litres avait été récupéré dans la soirée de vendredi. La préfecture maritime a, de son côté, dépêché sur zone un hélicoptère Dauphin SP afin de vérifier la présence de pollution en mer. L'appareil a détecté une petite étendue de pollution éparse de 100 m2, de couleur orangée, à environ 1.5 nautiques (2,5 km) au Nord-Est du Cap des Mèdes. Un prélèvement a été réalisé par un plongeur du bord. Les analyses effectuées par le LASEM (laboratoire d'analyse, de surveillance et d'expertise de la marine), à la base navale de Toulon, a confirmé la nature de la pollution comme identique à celle des boulettes. Le bâtiment de surveillance, d'assistance et de dépollution (BSAD) Ailette avec à son bord des moyens anti-pollution (le chalut de récupération type Thomsea et une équipe anti-pollution de la base navale de Toulon) a été a été mobilisé pour récupérer la pollution en mer.
Samedi matin, un hélicoptère de la douane a survolé la zone pour effectuer une cartographie de la surface polluée afin de guider les moyens nautiques. L'étendue de pollution éparse se trouvait à 4.5 nautiques environ (8 km) au Sud-Est de Porquerolles. Le BSAD Ailette a mis en oeuvre le filet du chalut Thomsea pour récupérer les boulettes éparses localisées. En fin de matinée, 10 kilos de paraffine avaient été ramassés en mer. Le Dauphin, qui a réalisé samedi un vol de surveillance, n'a détecté aucune pollution. Le dispositif a, par conséquent, été levé par la préfecture maritime en début d'après midi. Une enquête de gendarmerie est en cours afin de déterminer l'origine de la pollution.

Pollution en mer et accidents