Marine Marchande
Pollution maritime : Le Thisseas a quitté Brest

Actualité

Pollution maritime : Le Thisseas a quitté Brest

Marine Marchande

Soupçonné de pollution maritime volontaire et dérouté vers Brest la semaine dernière, le vraquier grec Thisseas a repris la mer lundi après-midi. Le navire a été libéré après le paiement par son armateur d’une caution de 500.000 euros. Le capitaine ukrainien et l’armateur Lascaridis Shipping se sont vus notifier une convocation pour comparaitre devant le tribunal correctionnel de Brest le 3 novembre prochain. Poursuivis pour pollution volontaire dans la zone économique exclusive française, ils risquent jusqu’à 15 millions d’euros d’amende. Entendu par la gendarmerie maritime, l’équipage, qui ne reconnait pas les faits, a assuré n’avoir rien constaté ni remarqué.

 

(© : MICHEL FLOCH)

(© : MICHEL FLOCH) 

 

Pour mémoire, le Thisseas a été surpris le 24 février par un avion de surveillance maritime Falcon 50 de la Marine nationale avec, dans son sillage, une pollution de 40 km de long et 50 mètres de large. Il se trouvait alors à 185 milles au sud-ouest de la pointe de Penmarc’h. 

Le vraquier, parti de Saint-Pétersbourg, a repris hier sa route vers la Chine. 

 

(© : MICHEL FLOCH)

(© : MICHEL FLOCH) 

Accidents, pollutions