Marine Marchande
Pollution maritime : Un cargo lituanien dérouté vers Brest

Actualité

Pollution maritime : Un cargo lituanien dérouté vers Brest

Marine Marchande

Le Vytautas, un cargo battant pavillon lituanien, est arrivé hier matin à Brest. Mardi après-midi, un avion de patrouille maritime Atlantique 2, en mission de surveillance dans le golfe de Gascogne, avait repéré dans son sillage une trainée d'hydrocarbures de 37 kilomètres de long et 50 mètres de large. « Au vu des éléments recueillis par l'aéronef de la marine nationale, notamment des photographies, le parquet de Brest a demandé le déroutement du navire vers le port de Brest », précise la préfecture maritime de l'Atlantique. Présente dans le secteur, la frégate De Grasse a dépêché son hélicoptère pour signifier au cargo son déroutement. Durant sa remontée vers le Finistère, le navire a été escorté par l'aviso Lieutenant de Vaisseau Le Henaff. Une caution de 400.000 euros a été fixée par le procureur pour laisser le Vytautas reprendre la mer. L'enquête a été confiée à la brigade de surveillance du littoral de la gendarmerie maritime de Brest.
Après avoir quitté Haraholmen, en Suède, le contrevenant faisait route, avec une cargaison de bois, vers le port grec de Elefa. Il a été surpis en flagrant délit de dégazage à 270 kilomètres des côtes. Hervé Morin s'est félicité de la vigilance des moyens de la Marine nationale. Le nouveau ministre de la Défense a rappelé « l'importance de la coordination de l'ensemble des moyens de l'État, notamment ceux de la marine nationale, pour la prévention et la répression des pollutions intentionnelles ».

Pollution en mer et accidents